Once Upon a Time – 7:15 A.M. (1.10)

Mary Margaret n’arrive pas à surmonter ses sentiments pour David, alors que Regina demande à Emma de se renseigner sur le nouveau visiteur de Storybrooke. Pendant ce temps, le mariage du Prince Charming n’est plus qu’à quelques jours.

La romance est à son maximum dans ce nouvel épisode de Once Upon a Time qui est donc, sans surprise, tournée vers Mary Margaret/Snow White et David/Prince Charming. Snow Falls (1.03) nous racontait leur rencontre, tandis que 7:15 A.M. explore leur amour impossible – à ce stade, car on sait qu’ils vont finir ensemble et donner naissance à Emma.

En attendant, les scénaristes continuent de jouer de multiples parallèles entre le monde de Storybrooke et celui des contes de fées, inversant les positions de ses protagonistes. Dans l’un, c’est David qui a brisé le cœur de Mary Margaret, dans l’autre, c’est Snow qui se retrouve à briser celui du Prince Charming. Dans tous les cas, ils sont malheureux loin l’un de l’autre.

Once Upon a Time possède là un couple attachant pour lequel on ne veut que leur bonheur. Le duo fonctionne à merveille, Ginnifer Goodwin et Josh Dallas ayant une alchimie romantique palpable. Malgré tout cela, les deux acteurs ne peuvent bien entendu pas transcender le matériel qu’on leur fournit.

L’épisode cherche à tirer sur la corde émotionnelle avec un succès plutôt limité, l’amour de l’un ou de l’autre restant assez basique au cœur d’une intrigue qui l’est tout autant. Au milieu du couple, Abigail est un accessoire mal utilisé, un personnage qui divise par son traitement. L’équipe créative veut bien entendu que l’on soit en faveur de Mary Margaret, mais l’épouse de David suscite une certaine pitié vu qu’elle semble tout à fait inconsciente des sentiments de son mari pour une autre femme. Le symbolisme avec l’oiseau est quant à lui assez grossier. L’histoire dans le monde des contes de fées donne au moins la possibilité de voir Red Riding Hood et d’intégrer les 7 nains dans le récit.

En parallèle à la romance, Once Upon a Time veut soulever des interrogations concernant le nouvel arrivant. L’épisode ne fournit strictement rien, l’homme n’ayant même pas un nom. Un mystère donc bien gardé qui a le désavantage d’exposer la difficulté de la série à consolider/approfondir son univers mythologique. Certes, la série veut avant tout délivrer des épisodes indépendants, mais sans véritables enjeux à Storybrooke, le concept est encore légèrement bancal après 10 épisodes. Pourtant, d’autres épisodes avaient réussi à plus ou moins palier ce problème, mais cela étant trop sporadique, Once Upon a Time se cherche encore à un certain degré, pas trop de doute là-dessus.

7:15 A.M. souffre alors d’une narration un peu plate qui aurait pu être dynamisée en misant moins sur le pathos émotionnel et plus sur la profondeur de ces personnages. Malgré tout, l’épisode n’est pas déplaisant, avant tout grâce à un duo d’acteurs qui sait être charmant quoiqu’il arrive.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link