Once Upon a Time – Ariel (3.06)

Once Upon a Time – Ariel (3.06)

Hook apprend à David et Mary Margaret que Neal est vivant et se trouve sur l’île. Il faut alors peu de temps pour que le groupe parte à sa recherche. Regina les quitte, déterminée à sauver Henry et faire tomber Pan. Dans le Royaume enchanté, en fuite, Snow White fait la connaissance d’Ariel, la petite sirène.

L’arrivée de la petite sirène dans l’univers de Once upon a Time était attendue, ne serait-ce que parce que les producteurs du show l’avaient annoncé et par extension, avaient donné le jour à une certaine attente.

Si l’on sait qu’il y a des sirènes à Neverland, ce n’est pas ainsi qu’Ariel va nous être introduite, mais dans des flashbacks aux côtés de Snow White, alors en fuite de la Méchante Reine. Cela n’empêchera pas la sirène de prendre les devants quand il le faudra et à Edward Kitsis et Adam Horowitz de revisiter son histoire en y mettant quelques petits twists bien pensés – avant tout au sujet d’Ursula et de la perte de sa voix.

Cependant, cela ne sera pas suffisant pour rendre toute son introduction intéressante. Si les scénaristes se reposent sur quelques éléments familiers du conte (grâce, toujours, à la version Disney), Ariel n’est définie qu’à travers ses sentiments pour le Prince Eric, ce qui se révèle vite réducteur pour l’un comme pour l’autre. La romance prend alors le dessus, devant sûrement faire oublier un certain nombre d’incohérences : Snow White qui va à un bal alors qu’elle était pourchassée un peu plus tôt ; les robes de soirée trouvées on ne sait où ; Ariel sachant danser sans trop de problèmes — certainement sauvé par le niveau général très bas de la danse. JoAnna Garcia Swisher insufflera la dose de gentillesse et de naïveté nécessaire à son personnage pour rendre Ariel un minimum attachante, malgré une absence de complexité décevante.

Cependant, si la sirène possède à ce stade une backstory peu rafraichissante, la fin de l’épisode lui offre une place intéressante pour la suite et légitime ainsi son entrée dans l’univers. Elle a un rôle à jouer, et c’est bel et bien la chute qui justifie – plus que la thématique du secret – la nécessité de nous raconter cette histoire.

Ariel n’a donc pas fait que rencontrer Snow White, elle a aussi eu le malheur de croiser Regina, et comme à son habitude, Lana Parilla élève le niveau – que ce soit dans les flashbacks ou à Neverland. En s’éloignant des Charming, elle se voit enfin offrir l’opportunité d’agir. Cela fait une semaine qu’ils ne font rien, nous dit-elle, et cela s’est fortement ressenti au cours des précédents épisodes. Elle retrouve alors Rumplestiltskin pour donner le jour à une alliance qui ne peut que faire saliver. Regina a toujours un sens de la réplique efficace, et son intervention redonne ainsi une direction plus intéressante au Dark One. Si ce n’est pas à proprement parler une mise en action, ils ébauchent un plan, arrêtant de se fixer sur une idée reçue de ce qui doit être fait pour voir plus loin. Pan est peut-être menaçant, mais nous allons là deux adversaires de taille qui promettent dès lors une potentielle confrontation alléchante.

Ironiquement ou non, c’est quand Regina s’éloigne d’Emma et de ses proches que ces derniers réussissent enfin à aller quelque part. À l’image d’Ariel qui apprend que la vérité vaut mieux que n’importe quelle forme de mensonge ou de silence, la famille Charming a la possibilité d’évoluer en partant à la recherche de Neal. L’Echo Cave est alors avant tout un prétexte pour que les personnages arrêtent de se dissimuler. C’est presque plus facile pour Hook qui, en allant immédiatement révéler que Neal est vivant, avait déjà fait un premier pas. Le reste suit, permettant à Snow White et Charming de devoir faire face à leurs secrets et angoisses personnelles, les rendant bien plus humains qu’ils ne l’ont été depuis la reprise. Quant à Emma, cette dernière expose certaines de ses blessures, donnant une dimension palpable à ses sentiments pour Neal ou Hook.

Cet épisode de Once Upon a Time possède alors une certaine énergie qui faisait un peu défaut jusque-là. Ariel bouscule le statuquo qui était installé, que ce soit dans les relations entre les personnages ou dans le conflit les opposant à Pan, créant par la même occasion de nouvelles attentes pour la suite de la saison.

Peter Pan : The game is about to get interesting.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link