Once Upon a Time – Desperate Souls (1.08)

Emma affronte Sydney Glass pour le poste de shérif, une campagne qui dans les coulisses oppose M. Gold à Regina. Dans le monde des contes de fées, Rumplestiltskin est prêt à tout pour éviter que son fils soit sacrifié à la guerre.

Once Upon a Time revient en 2012 avec un épisode qui nous offre enfin un bout d’histoire de Rumplestiltskin ; je dois bien l’admettre, j’attendais ce moment avec impatience, mais la série ne sera pas à  la hauteur.

Non pas que l’histoire de Rumplestiltskin déçoive, celle-ci laissant toute la place à Robert Carlyle pour nous offrir une très belle prestation. Que ce soit en homme faible et brisé ou en manipulateur de première, l’acteur excelle et son récit éclaire quelques éléments non négligeables quant à son obsession des contrats, des enfants et du prix de la magie. Peut-être aurait-il été préférable de commencer par une partie de sa vie sûrement plus ambitieuse, mais le choix fait ici est en accord avec les grands thèmes de l’épisode.

Seulement, l’ensemble manque d’une tension dramatique qui empêche les évènements d’y prendre de l’ampleur. La scénariste Jane Espenson, qui a nous déjà livré That Still Small Voice (1.05) mise un peu trop sur quelques petites connexions pour relier les deux mondes sans réussir à donner au rôle de l’enfant la place adéquate. Il y a toujours une sensibilité qui en ressort, mais Desperate Souls manque de rythme et de complexité et peine à totalement impliquer.

Il faut dire aussi qu’à Storybrooke, en compagnie d’Emma, on tourne rapidement en rond. L’histoire est là pour alimenter l’opposition entre les deux mères d’Henry, tout en imposant définitivement M. Gold comme une véritable menace. Plus que n’importe qui d’autres, il sert ses intérêts et il est un peu trop aisé de voir dans son jeu. Le passage de l’incendie se révèle d’ailleurs très mal fait dans sa mise en scène, et Emma qui ne découvre qu’à la fin l’intégralité du plan de M. Gold laisse légèrement dubitatif. Heureusement, son « bienfaiteur » est quant à lui à la hauteur, tout particulièrement quand il rappelle cette fameuse dette.

Pour ne pas aider, Desperate Souls n’utilise pas très bien ses personnages secondaires, véritables accessoires presque sans vie à l’histoire. Si l’échange entre Mary Margaret et David est mis au beau milieu pour servir de simple rappel, c’est peut-être l’un des rares moments où ils n’agissent pas par automatisme scénaristique et la scène fait son effet.

Enfin, il faut dire que l’épisode ne cherche pas trop à crédibiliser son intrigue politicienne, prenant tous les raccourcis possibles avec une absence d’énergie désolante. Avec une campagne pour le poste de shérif, le show aurait pu aussi saisir l’opportunité de se pencher un peu plus sur la relation manipulatrice qui existe entre Regina et Sydney Glass, ne serait-ce que pour étoffer ce dernier à Stroybrooke. Au lieu de cela, Giancarlo Esposito se contente au mieux de sourire, ce qui est navrant quand on sait de quoi est capable l’acteur ; on peut espérer que la série ne tarde pas trop à l’explorer pour qu’il puisse gagner en épaisseur.

Once Upon a Time nous délivre un épisode qui manque alors d’ambitions, malgré le fait qu’il offre la possibilité d’en découvrir plus sur Rumplestiltskin/M. Gold. Le scénario n’était pas à la hauteur de la complexité du personnage.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires