Once Upon a Time – Dreamy (1.14)

Mary Margaret et Leroy font équipe pour une bonne cause à Storybrooke, mais leur réputation leur empêche d’accomplir quoi que ce soit. Emma retrouve la voiture de Kathryn et cherche à découvrir ce qui lui est arrivé. Dans le monde des contes de fées, Grumpy rencontre la fée Nova et tombe amoureux.

Once Upon a Time tourne les projecteurs vers le nain Grumpy ou le peu commode Leroy, l’un des rares nains qui a eu suffisamment de présence depuis le début de la saison pour qu’on puisse être familier avec.

Dans cette petite ville nommée Storybrooke, Leroy est sans trop de difficulté, avec son tempérament grincheux, un outsider. Cela le rend presque immédiatement sympathique, surtout que l’équipe créative profite des mésaventures de Mary Margaret pour associer ses deux personnages et contre toute attente, nous obtenons là une dynamique drôle, spontanée et efficace.

Mary Margaret a rejoint Leroy dans le coin des parias pour avoir été avec David ; à Storybrooke, personne n’a donc peur de porter un jugement sur votre vie et de se croire détenteur de la bonne morale. Malgré tout, cela aura donc l’avantage de la pousser à chercher à se faire pardonner et pour se faire, elle doit vendre des bougies pour aider les bonnes sœurs du coin. Elle sera alors rejointe pour Leroy qui, lui, s’est épris d’Astrid, une joviale sœur, interprétée par la toujours ravissante Amy Acker.

L’amour reste le grand thème de Once Upon a Time et ce qui aurait pu s’annoncer comme une énième histoire un peu fade fonctionne grâce à des personnages frais et drôles. Que ce soit à Storybrooke ou le monde des contes de fées, Amy Acker joue la carte d’une certaine naïveté à la perfection, rendant immédiatement son personnage des plus attachants. Les sentiments de Leroy pour la bonne sœur entrainent ainsi notre grincheux à dévoiler une autre partie de sa personnalité – ce qui est toujours bienvenu.

Les évènements dans le monde des contes de fées s’accordent assez bien avec la partie à Storybrooke, surfant sur le même esprit d’amour et de bonne humeur. La scène avec Belle est un chouïa poussif, mais l’histoire des nains est étrangement absurde, efficace et charmante. Nova, qui veut devenir une fairy godmother, trouve alors sans difficulté sa place dans cet environnement.

En parallèle, Once Upon a Time rebondit sur la disparition de Kathryn, ce qui entraine sporadiquement l’épisode dans une direction bien plus sérieuse et sombre. Restant majoritairement en retrait, cette affaire ne brise pas trop le rythme de ces 45 minutes, et l’enquête d’Emma ne fait que débuter. Cela promet donc de devenir plus qu’important par la suite.

La série offre en tout cas un nouvel épisode qui se révèle vraiment sympathique à suivre, mettant vraiment de bonne humeur, avec des associations de personnages très efficaces, des répliques drôles et une vraie fraicheur qui ressortent de ces histoires.

 

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link