Once Upon a Time – Family Business (4.06)

Once Upon a Time – Family Business (4.06)

Emma et ses acolytes recherchent toujours Snow Queen alors que Belle décide d’utiliser la dague qui contrôle Rumplestiltskin dans le but de réparer une erreur passée. En effet, bien avant de rencontrer son futur mari, Belle avait rencontré Anna…

Hook : Well, spend a little more time in this town, love, you’ll realize just about everyone’s related.

À travers Hook, les scénaristes de Once Upon a Time admettent sans aucun doute à quel point la série se repose sur les mêmes rouages. Cela dépasse les liens familiaux au cours de cette saison 4, car ils s’attèlent à construire une intrigue au sein de laquelle Anna aura croisé la route de plus d’un habitant de Storybrooke.

Si le pointer du doigt est bienvenu, cela ne change rien aux problèmes inhérents à l’histoire. L’équipe créative tire sur la corde pour connecter les personnages de façon bien trop abusive et sans que cela enrichisse vraiment l’univers.

Les motivations de la Snow Queen avaient été révélées dans le précédent épisode, mais maintenant restait à découvrir comment elle compte s’y prendre. Cette dernière tente de se construire sa propre famille et Family Business cherche donc à solidifier la place occupée par Elsa et Emma dans ce plan. Cependant, les histoires « familiales » de l’une ou de l’autre peinent à donner un véritable intérêt au propos – sans oublier les méthodes un peu douteuses employées par les scénaristes pour y parvenir (et l’effacement de mémoire est utilisé à l’excès).

Là où la notion d’abandon était assez présente dans la série avant, maintenant qu’Emma a un équilibre familial, c’est à peine si le sujet est convenablement remis en avant. Ce n’est pas aidé par le fait que la Snow Queen n’a pas encore eu un épisode lui étant dédié qui pourrait éclairer sur son expérience. Si la solitude et la douleur du personnage sont bien présentes, ses émotions ont une forme abstraite pour le moment. Elizabeth Mitchell est réduite à toujours plus ou moins faire la même chose, et cela en devient frustrant.

Tout ceci progresse donc péniblement, et ce n’est pas non plus facilité par Belle qui décide de passer à l’action pour réparer une erreur passée. Bien entendu, en tant que résidente de Storybrooke, cette dernière choisit avant tout de garder ce qu’elle sait secret et d’agir dans son coin plutôt que de tout révéler tout de suite. C’est en tout cas fort difficilement que l’épisode nous relate son récit, avec un montage au départ décousu, peinant à enchainer les moments dans le présent avec les scènes dans le passé se déroulant dans la forêt enchantée et à Arendelle. Belle a ainsi rencontré Anna, pouvant aider à faire progresser l’histoire pour nous mener au moment où elle a disparu.

Tout finit donc par prendre forme pour nous conduire à l’inévitable dans une énième remise en avant des notions héroïques qui consument Belle. Il en était déjà question dans Dark Hollow (3.07), créant alors inexorablement une redondance inutile. Si les scénaristes cherchent à faire de Belle une héroïne en marge des autres, il serait bon de la faire sortir de la position fragile dans laquelle elle semble souvent être et qui la cantonne à un rôle peu attractif. Ce n’est pas faute d’avoir pourtant démontré qu’elle pouvait se débrouiller (avec ses propres méthodes), mais nous sommes clairement très loin de sa mère (incarnée par Frances O’Connor dans une introduction bien trop courte). De par sa relation avec Rumple, Belle parait ou stupide ou victime, se voilant la face sur la véritable nature de son époux – dont elle devrait avoir pleinement conscience à ce stade.

Tout n’est cependant pas perdu, l’échange entre Belle et une autre version d’elle-même montrant des possibilités pour le personnage et son interprète – Emilie De Ravin étant plus convaincante dans la version plus méchante. Bien entendu, l’intrigue ne semble pas vouloir nous mener dans cette voie à ce stade, mais on peut espérer que Belle finira par ouvrir les yeux sur son mari pour alors enfin connaitre une évolution qui mérite qu’on s’arrête dessus.

À l’arrivée, Belle aura quelque peu pris les devants au sein de ce nouvel épisode de Once Upon a Time, sans pour autant vraiment profiter de cette occasion. La difficulté rencontrée par l’équipe scénaristique à connecter les multiples composants de leur récit ensemble se ressent fortement et affecte les différents pans de leur histoire et même les personnages. The Snow Queen a été introduite comme particulièrement dangereuse et il devient urgent qu’elle l’illustre.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link