Once Upon a Time – Heart of the Truest Believer (3.01)

Once Upon a Time – Heart of the Truest Believer (3.01)

Emma, Mary Margaret, David, Regina, Mr. Gold et Hook se dirigent vers Neverland à la recherche du jeune Henry, qui a été kidnappé. Blessé, Neal reprend connaissance dans la forêt enchantée auprès de Mulan, Aurora et Phillip et met tout en œuvre pour découvrir la situation d’Emma.

Chaque saison de Once Upon a Time commence par un changement de décor. S’il y a toujours des visages familiers à Storybrooke, il est clair que nous n’allons pas y passer trop de temps en ce début de saison – et pas une seconde dans cette reprise.

Au lieu de cela, les scénaristes vont nous proposer de revisiter l’histoire de Peter Pan et surtout de Neverland. Pour le moment, il s’agit avant tout de sous-entendus alors que Henry se retrouve dans la forêt et doit tenter d’éviter de tomber aux mains du fameux Pan. Le fils d’Emma est, comme il a été démontré plus d’une fois, un véritable croyant en la magie ; Heart of the Truest Believer nous le place au cœur du récit, exploitant une personnalité qu’il tient bien plus de ses grands parents que de sa mère, faisant aisément confiance et prêt à jeter dans le vide simplement, car il le croit possible. Cela pourrait être agaçant de le voir agir ainsi, en terre inconnue, mais d’un autre côté, il injecte une sorte d’optimisme alors que tout se passe dans un décor assez sombre et que les ficelles sont trop évidentes pour fournir une quelconque surprise.

Season premiere oblige, Once upon a Time nous délivre un épisode qui sert donc à replacer plus ou moins tout le monde et nous rappeler la dynamique générale qui joue autant que possible avec les ressentiments de chacun. Comme souvent, Regina s’en sort haut la main, avec un sens de la répartie particulièrement jouissif, surtout que Snow White se permet de lui tenir tête avec une énergie qui lui fait parfois défaut. Charming se fait éclipser par tout le monde, apparemment incapable d’imposer son point de vue, alors que Hook parait être un suiveur volontaire dans cette histoire. Heureusement que l’on sait que le personnage est inextricablement lié à Neverland, autrement on pourrait douter de sa pertinence.

Rumplestiltskin prend quant à lui vite ses distances vis-à-vis du groupe, ayant des motivations qui, si elles ne sont pas rappelées explicitement, divergent quelque peu. Surtout, lui faire commettre des actes répréhensibles est sans conteste plus aisé quand il n’y a pas de témoin.  Il est important de maintenir la dualité du personnage qui est aussi utilisé pour tenter de nous poser Pan en un dangereux ennemi. Après tout, qui a le pouvoir de faire agenouiller et verser des larmes à Rumple se doit forcément d’être un adversaire de taille. Il faut alors clairement espérer que la suite nous annonce un Peter Pan à la hauteur de cette réputation, car la première rencontre avec ce dernier n’est pas ce qu’il y a de plus réjouissant. Il souffre bien évidemment du fait, qu’à la différence des autres, ses motivations ne sont pas complètement claires. Cela se bâtit qui plus est sur le dos de Tamara et Greg, qui n’ont plus leur place au sein de ces nouveaux enjeux à un certain niveau et, sans aucune finesse, les scénaristes trouvent un moyen de s’en débarrasser. Ils ont rempli leur rôle, tout particulièrement Tamara et puis c’est tout.

Ce sentiment est amplifié par Neal, qui se réveille dans la forêt enchantée et qui a déjà délaissé complètement celle qui l’a trahie pour exprimer totalement son amour pour Emma. Le père d’Henry est donc isolé de tout et c’est un choix qui quelque peu discutable surtout avec un personnage qui n’est pas dans le show depuis si longtemps que cela et qui se retrouve à fréquenter d’autres moyennement enthousiasmants ; ni Mulan, ni Aurora ne sont vraiment intéressantes et ne parlons pas de Philip qui parle à peine. Heureusement que Neal est naturellement sympathique et qu’il s’éloigne assez vite de la princesse pour partir à la chasse aux renseignements pour qu’au final, il puisse s’orienter dans la bonne direction. C’est scénaristiquement un peu trop facile, mais Heart of the Truest Believer ne cherche pas vraiment à faire dans la subtilité la plupart du temps.

En conclusion, Once Upon a Time ne possède pas le retour le plus enthousiasmant qui soit, souffrant d’un manque de doigté dans son déroulement. Il est clair qu’il s’agit de bien orienter les personnages, et si on change le décor, on joue toujours avec des dynamiques plus ou moins similaires. Neverland reste un lieu mystérieux qui devrait permettre d’explorer multiples pans de la mythologie et de l’histoire de personnages phares et c’est ce que nous annonce justement cet épisode de reprise. Au final, on nous délivre 45 minutes qui servent clairement à replonger dans l’ambiance autant que possible, avec une dose d’action pour bien occuper. Cela fonctionne convenablement, à la suite de réellement enthousiasmer.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link