Once Upon a Time – The Shepherd (1.06)

David doit choisir entre rester avec Kathryn ou la quitter pour être avec Mary Margaret. Une décision bien difficile alors que dans le monde de contes de fées, il est aussi confronté à un évènement qui va changer son existence à tout jamais.

L’happy ending pour Snow White/Mary Margaret et Prince Charming/David n’est pas pour tout de suite. La série venant de démarrer, ce n’est pas trop un secret qu’il va falloir plus de six épisodes au couple phare pour se jeter vraiment dans les bras l’un de l’autre.

The Shepherd joue alors plutôt habilement avec ses deux réalités. Car, si on sait bien que The Evil Queen va utiliser sa malédiction pour donner le jour à Storybrooke, on sait aussi qu’avant cela, les deux se sont rencontrés et ont été heureux. Ils ont juste été privés de leur happily ever after.

Les scénaristes de Once Upon a Time éloignent les amoureux dans une réalité tout en laissant l’espoir s’installer dans l’autre – en nous racontant ce qui les mettra chacun sur la route de l’autre.

Ainsi, c’est avant tout ce qui se base à Storybook qui se fait le plus intéressant, à chercher comment insuffler du neuf dans les vieux contes, à interconnecter les personnages et leurs histoires. Rien de mieux, semble-t-il, que Rumpelstiltskin pour y parvenir.

Prince Charming n’était donc pas Prince (mais bon, charmant quand même !) au tout départ, bien que l’histoire nous le suggère. Qu’importe le royaume, tout le monde semble avoir passé (ou se trouve destiné à le faire) un accord avec Rumpelstiltskin et c’est donc le cas du père de James – incarné par Alan ‘Everywhere’ Dale.  Si ce n’est que ce n’est pas le James qui rencontrera Snow, car le David de Storybrooke est en réalité un berger (Shepherd … David, on aurait dû le voir venir !) dont le destin va être modifié à jamais.

C’est donc avec le libre arbitre et les décisions que le personnage prend que l’épisode se construit. Avec une influence quand même magique, tout particulièrement dans la scène au magasin de M. Gold. Cet agencement soulève bien des questions sur le fonctionnement de la malédiction et cette fameuse boutique.

En tout cas, Regina ou Evil Queen, elle s’exerce à briser le couple destiné à finir ensemble – mais pas tout de suite. L’équipe créatrice porte un soin certain à jouer de parallèles entre la petite ville du Maine et le monde des contes de fées, que ce soit sur le rôle des personnages ou leur histoire personnelle.

Pour la première fois depuis les débuts, nous avons enfin le droit à notre premier dragon, convenablement réalisé, bien que la scène soit quelque peu ratée. Ce n’est pas le pire de cet épisode qui a des SFX purement ratés, des décors horribles dans des passages où les personnages se contentent de marcher.

Avec l’histoire d’amour qui domine, Emma et Henry se retrouvent finalement en retrait. Cela offre ainsi la possibilité de faire une pause, surtout après le précédent épisode – et le fait que l’on tourne légèrement en rond pour l’enfant qui n’arrive pas à avoir de preuves solides. Cela rend en tout cas plus compliqué d’intégrer la nouvelle assistante shérif, tout particulièrement sa patrouille de nuit, qui se présente avant tout comme un élément narratif qu’il fallait intégré ici pour la suite.

À peine 6 épisodes derrière elle et Once Upon a Time semble prendre un certain plaisir à relier les multiples bouts d’histoires qu’elle raconte tout en tentant d’explorer ses personnages. Elle y trouve une certaine force soutenue par sa volonté de pimenter la version conte de fées de ces personnages.  Si la conclusion dans le cas présent était assez évidente, la série parvient à construire son épisode de façon à rendre l’ensemble suffisamment prenant et à donner envie d’en savoir toujours plus.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires
Le Geektionnaire des Séries TV
Nous l’avons écrit et vous pouvez désormais le lire. Cet abécédaire des séries contient près de 900 entrées passionnantes.
Commandez-le !
(19.95€ prix conseillé)
close-link