Once Upon a Time – Whatever Happened to Frederick (1.13)

David et Mary Margaret se mettent d’accord pour dire la vérité à Kathryn au moment où elle annonce vouloir partir pour Boston. Prince Charming décide de rechercher Snow White et se fait attraper par les hommes d’Abigail.

Once Upon a Time décide de mettre un terme au triangle amoureux formé par Mary Margaret, David et Abigael en misant sur l’amour, le vrai, celui des contes de fées.

Ainsi, un parallèle émerge entre le Prince Charming et son équivalent peu courageux à Storybrooke. Ils ont tous les deux le grand amour, mais l’un est prêt à tout pour le conserver tandis que l’autre est consumé par la peur – celle du monde réel.

Whatever Happened to Frederick est une réussite dans l’exploitation de ces romances, en grande partie grâce à Abigaeil/Kathryn qui prend enfin les devants pour dévoiler sa vraie nature. Qu’importe où l’on se trouve, elle fait preuve de justesse et donne une réelle signification à la traitrise de David.

Ainsi, dans le monde des contes de fées, Abigael et Prince Charming s’allient, les deux se comprenant à la perfection ayant perdu l’amour de leur vie. Mais, la fille du roi Mithras pourrait bien le récupérer et l’épisode illustre la bravoure de James, un homme prêt à risquer sa vie pour une femme dont il n’est pas épris.

Cet héroïsme est contrebalancé par la lâcheté de David à Storybrooke, incapable d’assumer ses actions et accumulant alors pour le coup les mensonges. Où se trouve donc le Prince Charming qui défie tout ? Voilà une bien bonne question, illustration que l’homme a clairement perdu son identité féerique. À l’évidence aussi, Regina tient à ce que le couple ne se forme pas, peut-être peut-on y voir là la possibilité pour eux de se souvenir s’ils arrivent à retrouver leur amour.

Le scénariste David H. Goodman emboite aussi les bouts d’histoires avec brio, nous menant ainsi à la fin de 7:15 A.M. (1.10) et finalement, plaçant où que l’on soit, Snow White/Mary Margaret dans un état de détresse similaire. Lui, qui a par ailleurs écrit A Price of Gold  (1.04) nous annonce alors avec sa fin un retour sur cette incapacité à quitter Storybrooke – un sujet qui mérite d’être fouillée.

L’épisode prend aussi le temps de s’arrêter sur notre motard qui dévoile son nom à Emma, mais certainement pas la raison de sa présence. La série avance avec des pincettes de ce côté-là, et c’est surtout l’alchimie entre Jennifer Morrisson et Eion Bailey qui aide ses scènes à ne pas se noyer dans le reste – tout particulièrement quand on songe au manque d’exploitation de Miss Swan actuellement qui aurait bien besoin de retrouver les devants.

Once Upon a Time nous offre donc un autre épisode de qualité qui réussit à utiliser des éléments d’histoires déjà installés et qui joue habilement des différences de personnalité entre la petite ville de Storybrooke et le monde féérique.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link