Les habitants de Tree Hill sont surpris de découvrir qu’un couple va se marier. Brooke tente de se remettre de son agression à la boutique. Nathan et Hayley vont bientôt apprendre une terrible nouvelle, tandis que Nanny Carry prévoit toujours d’enlever Jamie après avoir kidnappé Dan.

Cette sixième saison continue sur sa bonne lancée. Certes toutes les idées des scénaristes ne sont pas bonnes, mais la maturité acquise avec la saison 5 est conservée. Tant mieux.

Autant se débarrasser des deux mauvaises idées tout de suite, je veux bien sûr parler de Nanny Carry et de l’agression de Brooke.

J’aime assez le personnage de Nanny Carry. L’actrice est plutôt convaincante en folle furieuse, seulement Tree Hill a déjà connu un psychopathe (le faux Derek en saison 4), sans compter Dan. Il est assez jubilatoire de voir celui-ci se faire torturer; payant enfin pour toutes ses mauvaises actions; mais les scènes consacrées à cette intrigue cassent le rythme de l’épisode et sont trop éloignées de l’esprit de la série. J’attends de voir comment tout cela va se terminer, mais je ne suis pas trop confiant. Espérons juste que cela ne dure pas trop longtemps.

Pour Brooke, tout n’est pas mauvais. B. étant une célébrité, elle n’est pas à l’abri des convoitises. En plus, cela va peut-être permettre au personnage de retrouver une certaine dimension (dans la saison 5, on l’a senti complètement larguée). La bonne idée, c’est de faire appel à Karen comme confidente. Après tout, c’est la seule adulte encore en ville (enfin adulte…)

Cependant, je reste dubitatif sur le commanditaire. Je serais très déçu de découvrir que c’est la mère de Brooke. Je veux bien croire que leur relation mère/fille soit proche du néant, mais de là à engager quelqu’un pour agresser sa fille, je trouve ça un peu overzetop.

En vrac :

Peyton et Lucas vont-ils enfin se marier ? Je l’espère, les histoires de cœur de Lucas commencent à me taper un peu sur le système, et même si je n’ai jamais été fan de leur couple, j’aime bien la dynamique qui s’est installée depuis la virée à Las Vegas.

Skills et Deb : là on sent que les scénaristes se font plaisir, car c’est totalement n’importe quoi, mais bon, pourquoi pas ? Au moins, ce n’est pas chiant.

Mouth est-il vraiment parti ? Je ne pense pas, sinon sa sortie la semaine dernière serait ratée.

Pour finir, Quentin, le jeune basketteur, se fait tirer dessus. Je n’aimais pas trop ce personnage et son interprète, notamment parce que pour un élève, il y avait trop de liberté de prise dans l’écriture. Après une scène particulièrement bonne sur son désir d’avenir (sans Ségo, rassurez-vous), j’ai compris où ils voulaient en venir. Bingo, il se fait tirer dessus dans une bonne scène qui, miracle, n’est pas tirée par les cheveux.

Reste à voir les conséquences, forcément désastreuses, sur l’adorable Jamie

avatarUn article de .
1 commentaire