Sam apprend à Jamie les rouages de l’économie. Brooke fait languir Owen quant à un probable rendez-vous. Nathan doit affronter un ancien rival lors d’un match. Lucas doit faire face à quelques soucis pour l’écriture du scénario, surtout quand il découvre que Julian et Peyton ont un passé commun.

« Oh mon dieu ! », c’est ce que doivent se dire les milliers de jeunes filles en fleur qui paniquent à l’idée que leur couple favori, le Leyton, ait des problèmes. Car, oui, au bout de 6 saisons, Peyton n’a toujours pas compris que mentir, bah c’est mal. Du coup, alors qu’une ellipse de trois semaines est faite pour nous éviter le travail fastidieux de Lucas sur son scénario, Peyton ne dit rien à propos de son ancien compagnon Julian. Je vous le donne dans le mille, il le découvre par ses propres moyens à la fin de l’épisode.

La parfaite harmonie de ce début de saison était trop belle pour être vraie, du coup les scénaristes nous ressortent le bond de 4 ans comme excuse à ce problème. Par le biais de flash-back (pas toujours très raccord avec les scènes tournées l’année dernière), on découvre que Julian est le rebond boy de Peyton après qu’elle ait décliné la demande en mariage de Lucas.

Du côté de Nathan « Charles Ingalls » Scott, sa femme et son fils s’inquiètent de la violence du Slamball. Pour illustrer le propos, les scénaristes invitent un ancien rival de Nathan (qui lui en veut « à moooort»), histoire d’en rajouter sur la dramatisation du match. Malgré la victoire de son équipe, Nathan se fait attaquer et transperce à nouveau une vitre. Ralenti, gros plan individuel sur les personnages apeurés, Jamie qui court, saute, vers son papa ; tout va bien, chers lecteurs, Nathan Scott n’a rien, et en prime il va arrêter ce sport qui fait peur à sa famille.

Chez Brooke, je m’amuse beaucoup de voir sa relation avec Sam qui tourne à la confrontation permanente. La jeune fille ne lui épargne rien. C’est drôle (le distributeur) et le rajout du personnage de Sam n’est pas de trop, surtout quand elle apprend à Jamie à gagner de l’argent. De plus, Brooke met fin temporairement à sa relation avec Owen. J’ai aimé le clin d’oeil à la manie de B. Davis de se faufiler nue à l’arrière des voitures.

Pour finir, et c’est la mauvaise idée de la semaine, Mouth et Gigi sont au bord du précipice. On n’en saura pas plus cette semaine !

avatarUn article de .
0 commentaire