One Tree Hill – You Have To Be Joking (Autopsy of the Devil's Brain) (6.12)

Brooke se rend compte que ce n’est vraiment pas facile d’élever une ado. Peyton passe des examens médicaux pendant que Lucas part à L.A rencontrer le réalisateur pressenti pour mettre en images son scénario.

Le problème quand un teen show dépasse les 4 saisons (cycle naturel scolaire aux USA) c’est qu’il se met à tourner en rond. On ne peut pas dire que One Tree Hill échappe à la règle, et on rajoutera que le saut dans le temps de 4 ans à la fin de la saison 4 n’a rien arrangé dans ce sens. En effet, vu leur âge, on ne peut plus se satisfaire de comptines adolescentes (même si on peut affirmer que One Tree Hill c’est plus Dallas que Beverly Hills niveau storyline) et en s’essayant à des histoires plus adultes le show perd forcément un peu de son but originel.

Du coup on ne peut que constater que cette saison 6 a toujours bien du mal à démarrer, pour l’instant on suit les évènements sans vraiment s’y intéresser tant on a déjà vu à peu prés tout ce que nous propose les scénaristes. La saison 5 sauvait déjà vaguement les meubles, et cette nouvelle saison n’améliore pas grand chose pour l’instant.

Nathan essaie toujours de jouer au basket, Brooke se cherche et pense à la maternité et Peyton souffre comme toujours. On n’arrive même pas à s’inquiéter pour la jolie blonde tant elle en a déjà vu des vertes et des pas mures dans la série. On se dit que les scénaristes vont bien l’épargner ce coup ci malgré leurs fausses pistes dramatiques.

Lucas pendant ce temps se rend à L.A pour rencontrer celui qui doit réaliser le film tiré de son scénario, on a droit alors à l’apparition de Dawson Leary (James Van Der Beek) en personne, dans une séquence où l’on se demande encore comment Lucas n’a pas claqué la porte tant le personnage était imbuvable.

On a clairement là un des épisodes les plus faibles de la saison en cours, espérons que la suite ne nous fasses pas regretter que la série ait été prolongée.

avatarUn article de .
0 commentaire