Le plan de Nanny Carrie arrive enfin à son terme et sème la terreur dans la famille Scott. Peyton se sent menacée par le retour de Lucas à New York où il doit retrouver Lindsay pour promouvoir son livre. Brooke doit se remettre de sa rupture professionnelle et familiale.

C’est la fin ! Enfin ! Nanny Carrie fait ses adieux, du moins c’est ce que laisse penser la ridicule scène finale de cet épisode.

Alors que Jamie se posait des questions sur son grand-père dans le précédent, Haley apprend que Dan vit ses derniers jours et est hospitalisé dans une maison de convalescence. Bien qu’intriguée, Deborah laisse Haley s’y rendre en compagnie de Jamie. À peine a-t-elle découvert un Dan torturé qu’elle se retrouve assommée. Nanny Carrie poursuit alors Jamie qui refuse de se rendre à elle jusqu’à ce que Deb lui règle son compte à coup de Dom Perignon.

Je l’ai assez écrit, le retour de Nanny Carrie est le point noir de ce début de saison, car l’intrigue n’a fait que perturber le rythme des épisodes et s’est révélée hors contexte par rapport à l’identité de la série. Heureusement, tout prend fin assez rapidement.

Cependant, le réalisateur a fait du bon travail sur les différentes courses poursuites, notamment celles dans le champ de maïs où il a su rendre compte d’une atmosphère très moite, sale et saturée.

Après avoir coupé les ponts avec Victoria et sa compagnie, Brooke ne sait pas comment rebondir. Elle passe donc une bonne partie de l’épisode chez sa psy qui lui explique qu’elle est belle, intelligente, bref tout le baratin pour la rebooster (le retour de Millicent y contribuera sans doute). Entre temps, elle fait un peu plus connaissance avec Samantha qui se révèle être une SDF…

Peyton est inquiète du voyage de Lucas qui est parti voir les préparatifs de la promotion de son nouveau livre : « The Comet« . Le jeune homme n’a toujours pas révélé à Lindsay ses fiançailles avec Peyton. C’est sympa de la part de NBC de laisser Michaela apparaître, une dernière fois ?, dans la série ; au moins, le personnage connaît une conclusion, et une plutôt bonne en plus.

Peyton, toujours, pense enfin avoir trouvé son père biologique en la personne de Mick Wolf ; bon, nous, on l’avait deviné dès son apparition. Seulement, Mick a peur, fait des lapsus et pose un lapin à sa fille pour aller retrouver sa meilleure amie : la boisson. Pas terrible.

Nathan est appelé par un recruteur, mais alors qu’il pense être pris pour cette nouvelle équipe, on lui propose une place de coach. Le coup est dur et Nathan va devoir comprendre et accepter que sa carrière de joueur appartient au passé. On se demande vraiment quel était l’intérêt de le voir tout réapprendre avec Quentin

Un épisode mi-figue, mi-raison. Le retour de Millicent et Lindsay est bienvenu et la résolution de Nanny Carrie aussi. Pour le reste, il n’y a que de la mise en place.

avatarUn article de .
1 commentaire