Orphan Black : La chasse aux clones (2.01 à 2.03)

Orphan Black (saison 2)

Kira et Siobhan ont disparu. L’institut Dyad veut capturer Sarah. Cosima est malade. Helena est blessée par balle. Alison a une comédie musicale à préparer. Rien ne va plus dans le monde d’Orphan Black en ce début de saison 2. Il faut cependant replonger dedans la tête la première, puisque le season premiere a été conçu comme étant le prolongement direct de l’épisode de conclusion de la première saison.

On retrouve alors Sarah qui parait être légèrement en perdition – Kira a disparu. Cela ne s’arrangera pas quand, sortis de nulle part, des hommes étranges cherchent à la kidnapper. En fait, tout le monde veut apparemment lui mettre la main dessus à présent, pire que précédemment, et cela devient véritablement confus.

Après trois épisodes, cette saison 2 commence à prendre forme, mais cela n’était pas nécessairement gagné. On aurait pu croire que les scénaristes avaient des plans solides quand on voit comment la première fournée d’épisodes s’était conclue, mais ils semblent désormais avant tout tenter de retomber sur leurs pieds en improvisant.

Certaines pistes déjà bien creusées progressent quand même avec plus de détermination, comme l’intrigue autour de la maladie de Cosima par exemple — bien que cette histoire avance néanmoins à tâtons, Delphine étant là pour faire diversion le temps que quelque chose prenne sérieusement forme. Cela dit, on est clairement lancé dans la bonne direction au moment où une énième clone, Jennifer Fitzsimmons, fait une apparition surprise qui apporte de nouvelles bases pour faire évoluer cette partie de la mythologie du show.

À côté de ça, la série se focalise naturellement toujours sur Sarah et celle-ci tente désespérément de retrouver sa fille et de fuir l’institut Dyad, sans parler des Proletheans et de la police. C’est là que ce début de saison s’emmêle légèrement les pinceaux. Les scénaristes n’avaient visiblement pas pensé certains développements jusqu’à ce niveau et la secte religieuse l’illustre bien, puisqu’elle est imposée d’une manière inédite qui frôle la réinvention totale. Orphan Black parle de clones, mais la mutation semble être plus d’actualité à ce stade.

Le plus bel exemple se trouve être Kira. La fille de Sarah parait être dotée d’une nouvelle personnalité. Elle devient soudainement extrêmement perspicace, ce qui atteint un niveau proche du paranormal quand elle rencontre l’intérêt romantique de sa mère et lui pose directement la question qui fâche, ouvrant une inattendue boite de Pandore. Cette nouvelle Kira en est presque effrayante tant la petite Skyler Wexler qui l’interprète se révèle être aussi inexpressive que possible. Elle débite ses lignes de dialogues comme un robot et reste totalement impassible face aux pleurs et au danger. Kira pourrait bien être une psychopathe. En tout cas, elle sert à introduire des facilités monstrueuses en ce début de saison, ce qui devient rapidement agaçant.

Histoire de compenser, les scénaristes accordent plus de temps à celle qui s’est sans tarder imposée comme étant la clone la plus plébiscitée, Alison. Sa relation avec Felix est entretenue du mieux possible et sa vie de banlieue reprend forme doucement. Le problème ici est que l’on voit presque trop Alison pour son propre bien. Elle n’en est pas au point de devenir caricaturale, mais le personnage est visiblement bien plus présent que nécessaire uniquement dans le but d’exploiter ce qui l’a rendu si populaire. Elle mérite de meilleurs développements.

Elle n’est pas la seule dans le registre, car Paul, Art et même Siobhan, à un certain degré, sont réduits à ne remplir que de simples fonctions narratives. Ils existent alors difficilement en tant que protagonistes à part entière.

Bien entendu, il ne s’agit que du premier tiers de la saison, mais Orphan Black avait précédemment montré qu’elle avait du solide à offrir et une complexité qui peine à reprendre corps ici. Quelques bonnes idées parviennent à doucement s’imposer, mais cette reprise a été handicapée par une exécution maladroite et l’emploi trop flagrant de raccourcis qui encouragent une fuite en avant qui essouffle les personnages et dévoilent des limites de l’histoire qui méritent d’être repoussées sans perdre une minute.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link