Outlander : une saison 2 royale

3 Août 2016 à 14:00

Outlander Saison 2

Après une première saison axée sur la découverte de l’Écosse du XVIIIème siècle et sur la naissance de la relation entre Claire et Jamie, la saison 2 d’Outlander se révèle être en partie plus politique. Nos deux héroïdes manigancent pour empêcher la bataille de Culloden, une bataille opposant les Highlanders de Bonnie Prince Charlie à l’armée anglaise. Une bataille où les fiers Écossais doivent se faire massacrer.

Les Fraser à Versailles

Cette saison 2 d’Outlander nous entraine d’abord à Paris où se trouve le prince héritier d’Écosse pour nous projeter dans un univers bien différent de celui de la première saison. Si on peut regretter la lande écossaise, le faste de la cour du Roi de France nous offre encore une esthétique à couper le souffle. Sur fond de manigances, de complots et même de magie noire (il fallait bien rappeler que la série repose sur des bases fantastiques), on apprend à faire la connaissance du Prince Charles Edward Stuart parfaitement interprété par Andrew Gower (un Anglais, quel comble !), drôle, inoffensif et dangereusement imbécile.

La parenthèse parisienne s’étalant sur 7 épisodes aura d’ailleurs été l’occasion de croiser de nombreux personnages hauts en couleur comme Maître Raymond (Dominique Pinon), la frivole Louise (Claire Sermonne), mère Hildegarde (Frances de la Tour) et bien sûr l’impertinent Fergus (Romann Berrux). Une galerie de personnages qui permet de meubler une première partie plus statique que ce à quoi la série nous avait habitués dans la saison 1. Les héros n’étaient jamais restés aussi longtemps au même endroit, bien moins confrontés au danger et à l’urgence de fuir.

Nous sommes donc dans une première partie qui joue plus sur son ambiance, sur l’esthétique des fastes de la Cour, sur les tenues à couper le souffle de ces dames et sur le plaisir d’une série qui intègre le français de façon intelligente et logique.

Il serait bien évidemment injuste de dire qu’il ne se passe rien dans ces épisodes. Le fantôme de Randall (Tobias Menzies) refait son apparition pour cette fois traitée de sa filiation plus que de toute l’horreur qui l’oppose à Jamie.

La famille est d’ailleurs un des points d’orgue cette saison 2 d’Outlander, notamment pour Claire qui se bat pour s’assurer la naissance de son premier mari Frank et pour la vie qu’elle bâtit avec Jamie. Ces deux-là ne sont plus dans la découverte et la séduction et vivent leurs premières épreuves conjugales. Ces difficultés vont apporter leur lot d’émotions et permettre à Caitriona Balfe de nous délivrer une prestation exemplaire. Sam Heughan n’est pas en reste, mais il est tout de même plus effacé. Tout ne tourne plus autour de lui, l’urgence étant d’empêcher la fameuse bataille de Culloden.

Retour dans les Highlands

Après les évènements en France, le retour en Écosse et plus particulièrement à Lallybroch est une véritable bouffée de fraîcheur. On retrouve l’accent rocailleux, l’énergie de Jenni et la superbe lande. Malheureusement, le repos est de courte durée et il va falloir vivre la bataille de Culloden. Puisqu’ils ne peuvent pas l’empêcher, autant tout faire pour la gagner !

Outlander délivre alors des scènes de combats qui sont vraiment bien menées et haletantes, alors que l’on recroise avec plaisir les figures de la première saison et tout particulièrement le clan MacKenzie. Dougal (Graham McTavish) s’est d’ailleurs transcendé dans cette saison 2. La guerre qu’il attendait tant a vraiment changé le personnage, et il est toujours aussi complexe et intéressant.

Cette guerre va clairement relancer l’intrigue de cette saison 2 d’Outlander, ramenant sur les devants les éléments plus fantastiques. L’équipe créative jongle entre la possible entorse historique et la perspective d’une quête n’aboutissant pas pour nos héros pour mieux créer le suspense et nous emporter. Avec le voyage dans le temps revenant sur les devants pour clôturer la saison de la même manière qu’elle a commencé, nous avions toutes les cartes en mains dès le départ pour la chute, mais les scénaristes ont réussi à nous le faire oublier un temps.

Cette fin de saison 2 d’Outlander nous propose alors à la fois un parallèle entre deux époques et d’insuffler de l’espoir après toutes ces épreuves. Le final n’en oublie pas de soulever des questions qui seront explorées au sein de la saison 3, lançant la série dans une nouvelle direction.

Il n’y a en tout cas pas à s’inquiéter pour l’avenir d’Outlander qui a été renouvelé pour une saison 3 ET une saison 4. La série fera donc son retour au printemps 2017 avec des nouveaux épisodes. Pour les plus impatients comme moi, l’histoire se poursuit dans Le Voyage, le tome 3 de la série littéraire…

La saison 2 d’Outlander n’est pas encore disponible en DVD, mais vous pouvez vous procurer la première saison, ainsi que les livres de Diana Gabaldon et des produits dérivés de la série sur Amazon.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires
Le Geektionnaire des Séries TV
Nous l’avons écrit et vous pouvez désormais le lire. Cet abécédaire des séries contient près de 900 entrées passionnantes.
Commandez-le !
(19.95€ prix conseillé)
close-link