Outlander : Pour le meilleur et pour le pire (4.08)

24 Déc 2018 à 15:00

Cette semaine, Outlander passe le palier significatif des cinquante épisodes. Comme à son habitude, elle ne fait pas les choses à moitié ! Cet épisode très dense reprend un schéma plus classique, nous proposant en parallèle l’histoire de Claire (Caitriona Balfe) et Jamie (Sam Heughan), et celle de Brianna (Sophie Skelton) et Roger (Richard Rankin). Tout ce beau monde est enfin réuni en Amérique au même siècle, mais se cherche encore, autant littéralement qu’au figuré.

Claire et Jamie sont de retour en ville pour rencontrer la haute société britannique sur invitation du gouverneur. Ils en profitent pour rendre visite à Fergus (César Domboy), Marsali (Lauren Lyle) et leur nouveau-né Germain. Ce beau moment en famille, bien que trop court, offre de jolies scènes, notamment une discussion entre femmes sur les joies de la maternité, et toutes les peurs qui l’accompagnent. Le bonheur des jeunes parents est nuancé par la tristesse difficile à camoufler de Claire, directement renvoyée à sa propre situation de mère.

La soirée au théâtre semble avant tout être là pour nous rappeler que, niveau costumes, Outlander n’a pas perdu la main. Si l’ambiance est volontairement désagréable de par l’inconfort de nos héros, les décors sont splendides. Au milieu de cette foule de gens qui n’ont pas su gagner les livres d’histoire, une personnalité se démarque, un certain George Washington. La réaction de Claire à cette annonce est d’une rare spontanéité et prête à sourire, tout comme le désarroi de Jamie quelques minutes plus tard lorsque Claire tente d’éclaircir cet étrange concept qu’est la démocratie.

La discussion se recentre rapidement sur les « régulateurs », et on comprend vite que le pouvoir en place ne compte pas se laisser malmener par des pauvres colons ingrats. Un rappel à l’ordre est prévu le soir-même. Tiraillé entre les siens et son engagement auprès du gouverneur, Jamie est obligé de faire le choix qu’il repousse depuis plusieurs semaines. C’est ainsi que, lors d’un évènement presque anecdotique, Jamie s’engage dans un conflit prêt à éclater.

Claire est quant à elle laissée à l’écart des conversation politiques, tapie avec les autres femmes. Dans un incroyable retour de karma, elle devient le seul espoir de l’homme qui l’avait congédiée. Elle l’opère devant une salle comble, sans instruments et sans aide, et lui sauve la vie en moins de temps qu’il en faut pour le dire. Il n’y a pas à dire, quand on lui en laisse l’opportunité, Claire est un personnage sacrément badass.

A quelques centaines de mètres de là, Roger et Brianna se retrouvent dans une scène particulièrement touchante, empreinte de bonheur, de surprise et de colère, un mélange réaliste d’émotions parfaitement retranscrit à l’écran. Réunir les deux personnages aussi vite était une excellente idée, on évite la frustration d’un énième parcours initiatique que l’on imagine que trop bien pour s’attaquer au cœur du sujet : quel avenir pour ce couple ?

Sous le coup de l’émotion – et probablement aussi des mois de réflexion et de solitude – Brianna revient sur sa décision et accepte la demande en mariage de l’homme qui a traversé deux siècles et un océan pour elle. Dans une cérémonie au coin du feu, ils échangent leurs vœux, pesant chaque mot et ne manquant pas d’insérer, ici et là, quelques traditions écossaises.

S’en suit un moment d’intimité très attendu, écrit et filmé avec tout le talent d’Outlander en la matière. Romantique et tendre sans être naïf, c’est un beau moment servi par des images magnifiques. Cette nuit de noces n’aura cependant pas la conclusion que les jeunes mariés avaient imaginée. Baissant sa garde, Roger laisse échapper ses secrets et les deux retombent rapidement dans leurs travers. Brianna s’emporte sans chercher d’explication et Roger se réfugie dans sa conception misogyne des rapports hommes-femmes pour éviter de se justifier.

Un effet miroir intéressant s’établit entre ce mariage improvisé et celui de Claire et Jamie en saison 1. Pour les Frasers, le mariage était glacial, mais s’est fini avec la naissance de véritables sentiments et d’un couple solide. Chez Brianna et Roger, la cérémonie débordait d’amour, mais se conclut dans les larmes. Les deux histoires se complètent également dans l’illustration des premières fois, celles de Jamie et de Brianna, dénonçant tour à tour les pressions dont sont victimes les hommes et les femmes à ce moment considéré comme important.

Comme si l’ascenseur émotionnel n’avait pas déjà été suffisamment violent, l’épisode en remet une couche avec un drame redouté par tous les lecteurs des romans. Brianna croise la route du capitaine Stephen Bonnet (Edward Speleers) et reconnaît la bague de sa mère. Pour la récupérer, cette vieille ordure lui propose de marchander. Une très mauvaise idée. L’épisode se ferme sur une scène d’horreur dont nous entendrons que les bruits de fracas et les cris, un choix de mise en scène glaçant et terriblement efficace.

S’il était difficile de passer après l’épisode de la semaine dernière, celui-ci ne s’en sort pas trop mal, bien que paraissant un peu plus fouillis et laissant sur une légère impression de « trop ». Émotionnellement et narrativement, cette semaine était chargée et nous abandonne impuissants et désespérés, mais étrangement impatients de connaître la suite.

Tags : Outlander moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link