Todd finit son entrainement pour être en charge du centre de vente par téléphone de son entreprise. Le jour où il prend ses fonctions, il apprend qu’il doit partir travailler en Inde ou se chercher un autre travail.

Nouvelle comédie single-camera pour NBC avec cette adaptation du film de John Jeffcoat. Outsourced nous parle d’un manager qui part en Inde pour gérer un centre de vente par téléphone.

Nous partons donc avec Todd Dempsy pour Mumbai où il prend la tête d’une équipe de locaux qui ne connaissent pas vraiment les États-Unis autrement qu’à travers de vagues clichés. Mais comme Todd le fera remarquer, ils sont les champions que tout le monde prend pour des losers. Le concept est donc clair, il doit faire de son équipe une véritable force de vente et ce n’est pas gagné, ce qui ne lui enlève pas le sourire.

Quoi qu’il en soit, ce pilote fait uniquement de la mise en place. On est introduit à l’environnement et aux personnages. Ce qui définit basiquement chacun d’eux et ce qui motive certains. Pas de réelles indications sur ce que chaque épisode nous apportera, surtout qu’arrivé au bout de ce premier, il y a un sentiment d’accomplissement qui laisse peu de portes ouvertes.

La série va probablement consister à suivre des journées de travail durant lesquelles Todd tentera d’inculquer à son équipe les concepts liés à la futilité américaine pour en faire de bons vendeurs. En attendant, l’humour de la série repose uniquement sur le décalage culturel avec une touche d’autodérision et une autre de clichés. Ce n’est pas très lourd, ni très efficace d’ailleurs.

En fait, ce premier épisode se révèle sympathique à suivre, mais n’est clairement pas assez engageant pour donner envie de revenir chaque semaine. Certes, c’est un peu la même chose avec toutes les comédies de ce genre sur la chaine, mais Outsourced peut changer cela facilement et mérite peut-être qu’on lui donne sa chance pour quelques épisodes supplémentaires, surtout que globalement, elle est assez bien agencée.

Donc, au final, Outsourced débute calmement et possède un concept sur lequel travailler. Elle ne fait pas un démarrage tonitruant, ce qui ne veut pas dire qu’il n’y a rien à en retirer pour autant, même si elle tend à laisser quelque peu indifférent. Espérons pour elle que cela changera rapidement.