Pan Am – Pilot (1.01)

Le Clipper Majestic réalise son premier vol New York-Londres. Maggie doit remplacer au pied levé l’hôtesse de l’air Bridget qui ne s’est pas présentée à son travail, alors que Laura débute dans le métier.

Après NBC avec The Playboy Club, c’est au tour d’ABC de nous entrainer dans les années 60, en compagnie des hôtesses de l’air de la Pan Am, qui fut l’une des plus prestigieuses compagnies aériennes.

Romance, espionnage et drame composent ainsi le pilote de la série – créée par Jack Orman – qui nous introduit aux demoiselles en uniformes et aux pilotes qui font le prestige de la compagnie. Une véritable éthique professionnelle explique ce succès, alors que les hommes et femmes qui représentent la compagnie voyagent partout dans le monde.

À travers Laura, qui fait ses premiers pas en tant qu’hôtesse de l’air et déjà visage (sans le vouloir) de l’entreprise, Pan Am vend du rêve et de l’idéalisme – et par extension, de multiples possibilités si ceux qui peuplent la série s’en donnent les moyens. Entre codes sociaux et évasion, le pilote réussit à introduire ses personnages et leurs motivations avec enthousiasme. Le ton se montre plutôt frais, rendant alors le visionnage agréable malgré ces exagérations.

Pour ses débuts, Pan Am ne lésine pas sur les possibilités de son univers. La série se présente avant tout comme un soap dans les airs, où les personnages devront gérer leurs problèmes personnels entre deux vols. Ou bien, faire de l’espionnage, qui se révèle bien plus difficile à crédibiliser que tout le reste. L’idée est charmante et exotique, mais la série devra se montrer prudente pour éviter de trop abuser d’une mise en scène clichée – qui se fait ressentir au cours de plusieurs scènes.

Le pilote rencontre aussi quelques difficultés à gérer ses flashbacks qui viennent agrémenter l’histoire. Il en faut bien pour étoffer l’épisode et les intrigues qui se déroulent, mais certaines transitions créent une réelle sensation de coupure, ce qui a pour conséquence de temporairement faire décrocher. Ce n’est pas bien méchant, car l’énergie qui est mise dans la réalisation compense et aide à vite se replonger dans l’épisode.

Avec Colette Valois, digne représentante de la France, la confirmée hôtesse Maggie Ryan, l’espionne en herbe Kate, et la débutante Laura, Pan Am met donc les femmes en valeur. Elles se voient toute ou presque l’opportunité de s’affirmer au sein du pilote – ou au moins de se démarquer pour être bien identifié. Nos pilotes, quant à eux, se montrent surtout sympathiques.

Pan Am s’offre un début enthousiasmant. L’épisode possède une légèreté bienvenue qui embrasse l’image de marque de la compagnie aérienne pour faire en partie rêver. La série trouve rapidement ses marques et annonce un soap divertissant.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link