Pan Am – We’ll Always Have Paris (1.02)

Sur le vol en direction de Paris, Kate et Laura ont la surprise d’y découvrir leur mère. Maggie subit les avances d’un passager, et Dean tente de découvrir où Bridget se trouve.  

Direction Paris pour le second épisode de Pan Am, toujours en compagnie des mêmes hôtesses de l’air et pilotes. We’ll Always Have Paris remplace par ailleurs Eastern Exposure – destiné maintenant à être l’épisode 4 -, alors qu’il construit réellement sur tout ce qui fut introduit au sein du pilote.

Laura et Kate avaient donc rêvé enfants qu’elles s’envoleraient pour Paris, mais elles n’imaginaient certainement pas que leurs mères viendraient complexifier le séjour. Ainsi, après un season premiere qui avait mis en place la dynamique particulière entre les deux sœurs, et la conflictuelle relation avec la mère, le vol et le séjour à Paris se charge d’explorer plus en profondeur cette question.

Les filles Cameron ont toutes les deux un rapport différent avec Judith, leur mère, Kate étant le vilain petit canard qui a juste eu la sensation d’être abandonné par sa mère, tandis que Laura se présentait comme l’enfant idéal. Ce serait alors bien simplifié les rapports mère-filles qui existent, bien que pour démystifier cette idée, l’épisode empruntera une route bien trop classique. Malgré tout, voir Laura devoir faire face à l’homme qu’elle devait épouser permet de montrer une femme sûre de ces récentes décisions après plusieurs passages où sa peur d’affronter sa mère et sa facilité à passer à autre chose tendaient à la rendre trop naïve.

Kate endosse quant à elle le rôle de la grande sœur avec conviction, ce qui rend par moment difficile de s’affirmer en tant qu’espionne. Bien que son histoire familiale serve à justifier sa décision de prendre cette direction, il faut bien avouer que Pan Am rencontre des difficultés à crédibiliser toutes les scènes de cette partie de l’histoire. Le pire est réservé à Bridget, la jeune femme restant une simple image idéalisée, puis brisée, qui ne parvient pas à prendre vie sous nos yeux.

Dean participe à la construction de cette image en partant à la recherche d’informations. Pour ce faire, l’épisode crée un rapport entre le pilote et Colette qui fonctionne merveilleusement bien. Qu’il s’agisse des moments de flirts ou des coups durs, le duo possède une alchimie indéniable qui laisse la place à la sensibilité du pilote de s’exprimer sans tomber dans l’excès, en se mélangeant avec une pointe de légèreté et de naturelle véhiculée par l’hôtesse de l’air.

Le rapport entre Ted, autre pilote, et Maggie, est beaucoup moins harmonieux (mais fonctionne bien) et pris en sandwich entre les deux autres intrigues de l’épisode. Après avoir vu un passager tenter d’obtenir plus que ce que le service de la Pan Am offre, Maggie a dû le repousser – en mettant par la même occasion sa carrière temporairement en péril. Ce n’est pas tant le risque qu’elle perde son travail qui émerge (bien qu’il y ait là une véritable affirmation de son caractère, déjà évoqué dans le pilote), mais plutôt la façon dont elle perçoit son travail et la femme en général. Ted pense être plus malin qu’il ne l’est, et la porte de l’hôtel qui se referme sur son nez clôture parfaitement cette intrigue.

We’ll Always Have Paris s’inscrit dans la continuité du pilote de la série, explorant les thématiques qui furent posées au cours du premier épisode – avec un peu moins de flashbacks. C’est frais, sympathique, et les portraits des femmes sont fidèles à ce que le series premiere promettait.

Observations personnelles :

– L’équipe créatrice de Pan Am a un gros faible pour Casablanca. Après la scène à Cuba dans le pilote, le titre de l’épisode fait donc référence à une ligne de dialogue du film.

– Les hôtesses sont pesées – encore une fois. La suite devrait sûrement se pencher un peu plus sur les standards de sélection de la compagnie aérienne. En attendant, Maggie s’impose comme celle qui n’a pas peur de se frotter aux supérieurs ; étrangement cliché, mais Cristina Ricci délivre son dialogue avec un tel plaisir que je suis pressée de découvrir un peu plus du personnage – et des coulisses de Pan Am.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link