Parenthood – Saison 2

16 Juin 2011 à 10:08

Parenthood saison 2

Chez les Braverman, les joies et les crises s’entremêlent. Sarah tente de trouver sa route professionnelle, tout en cherchant à remplir son rôle de mère auprès de ses deux enfants aux personnalités opposées. Julia et Joe sont confrontés à des difficultés quand la première veut bouleverser la famille. Adam et Kristina continuent de gérer l’asperger de Max alors que leur fille Haddie développe une relation amoureuse qu’ils n’approuvent pas totalement. Crosby et Jasmine veulent construire un futur ensemble. Les grands-parents veillent sur la tribu !

Pour sa seconde saison, Parenthood poursuit son exploration de la parentalité et des dynamiques familiales au sein d’un total de 22 épisodes. Un chiffre qui permet à tous les membres de la famille Braverman d’avoir l’opportunité d’occuper un moment ou un autre les devants de la scène.

Mais, comme la première saison, cette seconde aura quelques difficultés à démarrer, peinant à véritablement trouver le bon équilibre entre ses personnages et ses intrigues. Des tâtonnements en ressortent, tout particulièrement du côté de Sarah Braverman et de son travail dans la même entreprise que son frère. À l’image du personnage qui se cherche régulièrement, la série va aussi faire quelques tentatives qui ne vont pas toutes bien se conclure – et ce, du début à la fin de la saison.

Ainsi, Parenthood met en scène une grande famille et doit faire de la place pour tout les membres. Pour palier à quelques problèmes narratifs, elle optera un peu trop régulièrement par une mise en avant sélective, qui révèle à quel point gérer tout ce beau monde n’est pas une mince affaire. Non pas que le phénomène ne soit pas naturel, mais le procédé tend un peu trop à ressortir, et n’est pas toujours du plus bel effet. Qui plus est, Parenthood se montre particulièrement forte quand elle arrive à bien mieux combiner les interactions et les développements, et encore plus quand les histoires des uns empiètent sur celles des autres.

Le fait est que la série prendra le temps de réellement se pencher sur les obstacles que les Braverman rencontrent, sans tenter de résoudre les crises immédiatement. Conséquence de ce phénomène, certaines intrigues s’étirent trop, d’autres évoluent naturellement, et encore d’autres vont beaucoup trop vite.

Chaque branche de la famille aura donc ses propres soucis à résoudre, un soin particulier étant apporté à ce que cela ne soit pas restreint à la simple cellule familiale. L’univers professionnel et les activités du quotidien appuient les actions et réactions des parents et/ou des enfants.

La série continue donc à explorer le rôle de parents, utilisant ses personnages pour donner aux situations différentes approches. Ainsi, Parenthood retourne aux sources mêmes de l’élargissement de la famille avec Joe et Julia et la difficulté d’en construire une pour Crosby ; la série explore les attentes que l’on nourrit pour ses enfants, et les angoisses qui naissent au cœur même de sa propre adolescence.  Elle y mêle avec un succès limité quelques grandes thématiques telles l’addiction, particulièrement à l’alcool, qui renvoie à l’expérience familiale de Sarah et qui se transforme presque en un prétexte qui survient quand il le faut (comme dans l’histoire d’Haddie), mais s’éclipse par la suite, avec les excès d’une Amber perdue. Les cousines à la dynamique efficace emprunteront des routes bien distinctes, pour symboliser l’évolution naturelle qui va avec le simple fait de vieillir – et la difficulté d’un parent à regarder son enfant grandir. L’exploration du syndrome d’asperger et des difficultés que cela entraine pour la famille – et le couple Adam et Kristina – reste particulièrement maitrisée, et Max brille régulièrement que ce soit dans son indifférence, sa mémoire ou ses crises.

Ainsi, les Braverman ont pu réellement s’étoffer au sein de cette nouvelle fournée d’épisodes. Majoritairement sympathique, occasionnellement excellente, et parfois trop précipitée, cette seconde saison de Parenthood est à la fois perfectible, drôle et touchante.

Ce bilan a été publié une première fois le 4 mai 2011.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link