Parks & Recreation : Penser à l’avenir (saison 6, Partie 2)

Parks & Recreation : Penser à l’avenir (saison 6, Partie 2)

Leslie reprend son ancien travail alors qu’Ann et Chris préparent leur départ de Pawnee. La ville est toujours divisée suite à l’intégration d’Eagletown et toute l’équipe se lance par conséquent dans l’organisation d’un concert pour célébrer cette union.

La fin est proche. C’est tout du moins ce que pensaient les scénaristes de cette saison 6 de Parks & Recreation. Ils ont donc développé la seconde moitié de façon à nous entrainer vers une conclusion qui aurait été naturelle. Cela dit, les plans ont changé, étant donné que NBC a tout de même renouvelé la comédie, on nous offre un twist surprenant qui ouvre la porte vers quelque chose de différent pour la saison prochaine.

En attendant, après une première mi-saison qui était déjà sous le signe du changement, Leslie et ses amis poursuivent leurs aventures à Pawnee. Enfin, pas tous, puisque Chris et Ann finiront par déménager. Ce fut en théorie une étape majeure pour le show, mais tout a été planifié de façon à ce que cela soit finalement indolore. Ann manque légèrement par moment à cause du support qu’elle pouvait apporter à Leslie, mais cela ne sera pas handicapant. En fait, on pourrait dire que ça libère un peu de place pour tout le monde.

De plus, Leslie a un nouveau projet et pas une minute à elle pour respirer. Comme ce fut le cas en saison 3 avec la fête de la moisson, le département Parks & Rec prépare un évènement majeur pour la ville avec concert pour célébrer l’union d’Eagletown et Pawnee. Cela ne sera pas pour autant envahissant. Il faut dire que la mécanique du show est bien huilée et l’organisation des festivités est avant tout un prétexte pour créer de l’occupation.

En fait, cette seconde partie de la saison se construit surtout autour de possibles opportunités d’avenir. Si Leslie est la plus touchée par cela, elle ne sera pas la seule à envisager son futur différemment. Bien entendu, Tom a une nouvelle fois le droit de retourner vers l’entreprenariat. Comme précédemment, son histoire est traitée de façon superficielle, mais son introduction tardive offrait peu d’options. Le souci est que le personnage est bien souvent utilisé comme simple accessoire pour débloquer des situations ou en créer d’autres. En termes de développement personnel, c’est devenu assez léger pour lui et sa pseudo-storyline romantique avec Nadia (Tatiana Maslany) en début de saison est déjà un lointain souvenir.

Des choses plus pertinentes sont accomplies avec Ron. À un certain degré, il se ramollit. Cela aurait pu être terrible, mais ce n’est pas du tout le cas. Le personnage reprend des couleurs et, s’il est encore régulièrement coincé dans de vieilles routines comiques – qui fonctionnent d’ailleurs toujours –, être père de famille lui a ouvert de nouvelles directions qu’il explore efficacement à sa façon.

D’une certaine manière, on pourrait en dire autant sur Ben qui voit sa situation professionnelle changer de nouveau et en tire le maximum. Adam Scott est une constante implacable pour ce qui est de l’aspect comique de la série. Son timing est simplement excellent et les gimmicks de son personnage sont infaillibles. Il complète vraiment bien Amy Poehler et prouve qu’il forme également une association productive avec Jim O’Heir. Ce dernier en retire un léger profit, même si son Jerry reste la plupart du temps le running gag vieillissant que les scénaristes refusent de faire évoluer.

Il n’est pas le seul à être relativement statique, mais Andy et April ont tout de même le droit à plus de matériel de qualité pour éviter de faire du surplace. Ils sont souvent réduits à être des sidekicks, mais ils le font très bien.

Forcément, après six saisons, Parks & Recreation a d’occasionnels coups de mou, mais ceux-ci ne sont pas vraiment nombreux durant cette seconde partie. Le départ de Rashida Jones et de Rob Lowe fut suffisamment bien négocié pour que la série n’en souffre pas, bien au contraire. Les rires sont toujours présents en abondance et, si quelques rebondissements sont mal amenés, l’histoire a évolué avec une maturité appréciable. Seule la conclusion a finalement de quoi laisser perplexe, mais c’est un problème sur lequel on reviendra à la rentrée.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires
Le Geektionnaire des Séries TV
Nous l’avons écrit et vous pouvez désormais le lire. Cet abécédaire des séries contient près de 900 entrées passionnantes.
Commandez-le !
(19.95€ prix conseillé)
close-link