Person of Interest – Provenance (3.14)

Person of Interest - Provenance (3.14)

De retour à New York, Reese doit sans tarder se remettre au travail, la machine mettant l’équipe sur la piste d’une voleuse sur le point de dérober une peinture lors de l’inauguration d’une exposition dans un musée. Rapidement, il apparait qu’il se cache bien plus derrière les vols qu’elle commet et que des vies sont en danger.

La diffusion quelque peu hasardeuse de la série en ce moment sur CBS a visiblement encouragé les scénaristes de Person of Interest à ne pas trop se fatiguer. On met donc en pause les principales intrigues de la saison le temps d’un épisode des plus classiques.

Pour l’occasion, l’approche est plus détendue qu’à l’habitude, les dialogues à double-sens durant la première partie aident d’ailleurs à poser le ton, même si la suite fait monter les enjeux dans un registre plus dramatique. Il est cependant avant tout question de préciser les motivations de chacun et de faire avancer une histoire qui fonctionnera au final de façon très automatique.

L’écriture en devient alors par moment véritablement paresseuse, ce qui n’est compensé que par le fait que toute l’équipe – même Lionel – est réellement active sur le terrain. De plus, tout le monde parait, à un certain degré, être étrangement motivé. Du moins, ce sont surtout les acteurs qui semblent beaucoup s’amuser, ce qui rend l’ensemble probablement plus léger que cela devait l’être, mais c’est communicatif.

Au milieu de toute cette histoire de voleuse, on tente tout de même de nous offrir un petit parallèle entre la cible et Shaw. Ce n’est tout de fois pas exploité avec beaucoup de détermination et rien de particulier n’en ressort au final.

On peut donc dire que, d’une façon générale, cet épisode est relativement anecdotique. Tous les ans, Person of Interest nous en sert un de la sorte, mais il faut admettre que Provenance a le mérite d’être supérieure à son équivalent de l’année dernière, All In (2.18). De plus, il permet avant toute chose de redonner forme à l’équipe dans une mission normale, car cela n’était pas arrivé depuis la mort de Carter.

Globalement, tout n’est pas à jeter dans cet épisode. Les dialogues et les acteurs compensant d’une certaine façon le scénario peu inspiré qui contient bien trop de facilités et qui se révèle poussif plus d’une fois – en particulier au moment de la conclusion qui nous livre une fin presque trop heureuse. Provenance aurait donc pu être plus mauvais dans l’ensemble, mais on peut surtout espérer que le niveau remontera drastiquement quand la série reviendra réellement dans quelques semaines.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link