Person of Interest – Baby Blue (1.17)

Reese et Finch doivent protéger Leila Smith qui se trouve être un bébé de 6 mois qui est sur le point de se faire kidnapper. En parallèle, Elias refait surface et tente de mettre la main sur son père.

La lente réapparition d’Elias n’était pas anodine, puisque sa storyline a de nouveau repris le dessus, ce qui, comme toujours, apporte un lot considérable de surprises et de dangers. Cela dit, au cœur de l’épisode, c’est avant tout bébé Leila qui est le centre d’intérêt.

Difficile de voir Finch et (surtout) Reese dans la peau de papas, mais il se trouve que tous leurs divers entrainements leur ont permis de changer des couches sans trop de difficultés, c’est presque impressionnant. Il y a dès lors une petite pointe d’humour dans cette situation improbable, mais cela ne durera pas, car les scénaristes avaient derrière la tête des idées bien noires.

Baby Blue est donc le genre d’épisode pivot qui débute de manière relativement anodine pour finir avec une remise en cause du statu quo. C’était probablement nécessaire afin de remuer les choses à ce stade de la saison pour commencer à faire monter la sauce avant de s’engager dans la dernière ligne droite sans tomber dans trop de facilités. Il est si aisé de laisser le confort d’une bonne conjoncture scénaristique prendre le dessus sur le reste. Cela dit, Person of Interest en est qu’à sa première saison et a donc encore l’énergie qui pousse à la prise de risques.

Ainsi, au lieu de tranquillement se dérouler d’un bout à l’autre sans trop d’obstacles, l’épisode prend un virage très serré arrivé aux deux tiers, ce qui change la donne et les conséquences devraient se faire sentir sur plusieurs semaines. Ce qui est en jeu est principalement la relation qui lie Finch et Reese à Carter. Après la reprise de la mi-saison, le trio s’est rapidement adapté à une nouvelle routine de travail qui a été bien exploitée, mais Carter reste une flic avant tout et jouer à la frontière entre deux mondes ne pouvait pas être éternellement confortable pour elle. Il n’est donc pas surprenant de voir comment elle décide de gérer la situation quand tout lui explose au visage.

Tout cela pourrait redonner à Fusco une place plus logique dans l’histoire, car on le suit ici alors qu’il jongle entre ses obligations, et cela ne donne finalement pas grand-chose de probant. Il évite soigneusement de trahir Carter, mais laisse planer le doute à plusieurs reprises, ce qui reste assez secondaire. Il aurait certainement plus pertinent de la voir partager son dilemme avec Reese.

Au final, Elias a semé la graine de la discorde et remporte plusieurs victoires qui devraient pimenter agréablement la suite. Baby Blue est donc un épisode efficace sur ce plan, mais est peut-être un peu trop chargé pour son propre bien. C’est tout de même accrocheur et haletant d’un bout à l’autre, ce qui compense assez bien les petits faux pas qui sont d’ailleurs presque anecdotiques à une certaine échelle.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link