Person of Interest – Booked Solid (2.15)

Person of Interest - Booked Solid (2.15)

Reese et Finch se font engager dans un grand hôtel de New York quand la Machine leur livre le numéro d’une femme de ménage qui y travaille. Rapidement, il détecte plusieurs menacent potentielles. Carter reçoit de nouveau une offre pour rejoindre le FBI.

Série procedural dans l’âme, Person of Interest se doit de suivre une formule qui dépasse la structure d’un épisode. Ainsi, comme c’était le cas la saison dernière, on se retrouve au niveau où il est question de gagner du temps en délivrant des épisodes classiques, tout en posant quelques petites pièces nécessaires aux développements futurs de la mythologie. Les choses ont tout de même changé, car Elias et HR ne sont plus aussi importants. Cela dit, il y a de quoi compenser, dont un retour qui ne dure qu’une très courte minute juste avant le générique de fin, mais qui est déjà des plus réjouissant.

Avant d’en arriver là, Reese et Finch doivent sauver une femme de ménage travaillant dans un hôtel. Pour ce faire, ils intègrent le personnel. Pour ce genre de choses, il n’est plus trop nécessaire de se poser des questions sur le comment, il suffit d’accepter que Finch a simplement fait ce qu’il fallait. C’est une facilité scénaristique qui est parfois irritante le temps de quelques secondes, mais cela n’influence pas réellement l’intérêt des intrigues.

Ainsi, le duo doit enfiler un uniforme et faire du service. On en tire une touche d’humour avec John qui est aussi inconfortable et ennuyé que possible – surtout parce qu’il ne peut pas frapper son manager. Cela donne le change, mais la blague est heureusement rapidement oubliée pour faire place à l’action.

L’intrigue est tout de même assez faible, même si le fait que cela reste basique dans l’exécution aide à ne pas trop s’arrêter sur les principales facilités qui tendent à mettre à rude épreuve la cohésion de l’ensemble. Les tueurs ne sont que des accessoires utilisés sans imagination et tout le contexte géopolitique introduit pour justifier leurs motivations est relativement poussif.

De plus, on peut regretter que l’on invite Zoe à la fête pour l’utiliser au minimum – et c’est peu dire. Ce n’est pas la première fois que le personnage est sous-exploité à ce niveau, il faut croire qu’elle fait des retours réguliers uniquement pour maintenir en vie sa relation avec John que l’on nous suggère plus qu’autre chose. Bref, elle mérite beaucoup plus que ça.

Ce Booked Solid a donc des défauts bien notables, mais ils sont malgré tout faciles à occulter grâce à la construction générale de l’épisode qui est d’une grande efficacité. Les très légères avancées au niveau de la mythologie du show aident également à ne pas être trop regardant sur le reste, même si cela n’est finalement qu’une maigre compensation.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires