Person of Interest – Get Carter (1.09)

La machine tire un numéro assez compliqué, étant donné que c’est celui de Carter. Reese se met à la surveiller de près, alors que les suspects s’accumulent, puisqu’elle n’est pas du genre à se faire des amis.

Après quelques semaines d’absences, Person of Interest est de retour avec une histoire qui a pour but de nous familiariser un peu plus avec Carter qui est la cible du jour – comme le titre le suggère, même si  ça n’a rien à voir avec le film du même nom. La détective est donc placée au cœur de l’épisode, tandis que Reese et Finch se voient reléguer en arrière-plan.

L’idée est de balancer plusieurs suspects plausibles et d’attendre pour savoir lequel tiendra la route. Carter a le don pour énerver ceux qu’elle tente d’arrêter et plus d’un aimerait se débarrasser d’elle, Elias en tête. Cela dit, il semble surtout qu’ici il est question de créer des fausses pistes afin d’entretenir le suspense. Quand va-t-elle se faire tuer et par qui ? Deux clés avec lesquelles l’équipe scénaristique jouera un peu trop.

Il faut dire que Get Carter, comme tous les épisodes, se doit de suivre une construction minutieusement chronométrée, et on voit mal la tentative de meurtre se produire un moment trop tôt. On est donc noyé dans des intrigues moyennement convaincantes et dans lesquelles Reese n’est le plus souvent qu’un spectateur. Ça en devient assez frustrant et même une petite explosion en milieu d’épisode a du mal à diminuer cela.

Heureusement, il y a Fusco pour offrir une légère contrepartie. Le détective n’a plus à prouver qu’il est pertinent dans la conjoncture instaurée par Finch et Reese, mais il le montre quand même une fois de plus, délayant de son côté quelques pistes. On attend juste que Reese commence à le traiter avec un poil plus de respect, parce qu’il le vaut bien.

En tout cas, Carter est ici la star et ce n’est pas nécessairement ce qui lui va le mieux. Son caractère bien trempé lui permet d’être crédible dans son environnement, mais elle est mise face à des criminels préfabriqués qui ne tiennent pas réellement la distance. Heureusement, Elias traine dans le coin et fera même une très courte apparition pour nous montrer qu’il n’est pas seulement une ombre. Quoi qu’il en soit, Carter, elle en ressort peu grandie. Son côté justicière implacable, incorruptible et dépositaire de la bonne morale fait d’elle un personnage qui manque cruellement de nuances. Elle semble destinée à maintenir un équilibre dans la série, contrebalançant les décisions les plus discutables prises par Reese ou Finch. Si elle pouvait aller au-delà, ça ne serait pas un mal.

Au final, Get Carter est un épisode qui passe légèrement à côté de quelques opportunités qui auraient permis de sortir la détective de son rôle monolithique de second plan. Ce n’est pas le cas, mais Person of Interest n’en est pas encore à la fin de sa première mi-saison, il y a toujours le temps de changer ça.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link