Person of Interest – No Good Deed (1.22)

La Machine envoie Reese et Finch vers Henry Peck, un homme secret qui se révèlera rapidement être en réalité un analyste de la NSA. Quelqu’un veut le tuer pour des questions qu’il a posées et qu’il aurait dû garder pour lui.

olyart.fr
olyart.fr

Après avoir récemment bien creusé dans le passé de Reese, nous revenons une fois de plus vers Harold ou, plus précisément, vers les origines de la Machine. Cette partie de la mythologie, comme tout le reste, ne cesse de se complexifier pour créer une image bien troublante du pouvoir – et de ceux qui veulent le conserver.

Tout commence par un nouveau numéro, comme c’est pratiquement toujours le cas. Cette fois, cependant, Reese a tenté de découvrir comment il était arrivé en possession de Finch. Dès le début donc, on s’engage dans le mystère entourant la Machine pour mieux l’aborder quand on apprend que le client de la semaine est lui aussi impliqué. La finalité n’est pas ici de nous donner des réponses, mais de montrer le danger que représentent ceux qui ont désormais le contrôle du système et désirent le garder secret.

C’est l’occasion de nous fournir une nouvelle série de flashbacks. Cette fois, on revient au moment où la Machine est sur le point d’être livrée au gouvernement. Le rôle d’Igram dans ce qui se passe est assez évident et on a peut-être là la raison pour laquelle il a été tué. Tout n’est pas très clair, car nous n’avons pas encore toutes les pièces du puzzle, mais il est indéniable que l’image qui est dessinée pour le moment n’est pas des plus optimistes.

L’histoire de Peck n’est donc qu’une excuse pour se concentrer sur la Machine, mais ça n’entache pas la partie action de l’épisode. Bien au contraire, puisque Reese se retrouve face à des adversaires de taille. Certes, il aurait été certainement plus pertinent de rendre les scènes d’actions moins accessoires, tout particulièrement au niveau de leur timing qui est incroyablement pratique. Cela dit, elles sont bien chorégraphiées et réalisées, apportant ainsi de quoi distraire avec dynamisme.

Bref, No Good Deed avait un but clair dès le départ et parvient à nous délivrer tout ce que l’on devait savoir de façon efficace. De plus, on nous ajoute à la fin quelques révélations sur Harold qui viennent parfaire le tout et on nous prépare quelques petites choses pour le final.

Globalement, c’est une affaire rondement menée qui captive autant qu’elle divertit. La définition de Person of Interest par excellence.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires
Le Geektionnaire des Séries TV
Nous l’avons écrit et vous pouvez désormais le lire. Cet abécédaire des séries contient près de 900 entrées passionnantes.
Commandez-le !
(19.95€ prix conseillé)
close-link