Person of Interest – Prisoner’s Dilemma (2.12)

Person of Interest - Prisoner's Dilemma (2.12)

Toujours en prison, Reese est interrogé par Carter qui doit l’aider à vendre sa fausse identité à l’agent Donnelly. De son côté, Harold cherche un moyen de les sortir de cette situation si tout ne tourne pas comme prévu.

Comme ce fut le cas quand Root kidnappa Finch, Person of Interest s’adapte pour laisser sa mythologie mener l’épisode. Cela dit, pour la première fois, la cliente de la semaine – la mannequin Karolina Kurkova jouant étrangement une version fictionnelle d’elle-même – n’est pas réellement traitée, étant réduite à un simple running gag avec Fusco. Cela a au moins le mérite d’ajouter de petites pointes d’humour.

Nous sortons donc de la dynamique traditionnelle du show pour nous intéresser à ce passage en prison. L’idée de l’interrogatoire semble finalement de revisiter par proxy la vie de John, ce qui permet à ce dernier de se rapprocher de Carter, d’une certaine manière. Ceci n’était cependant qu’un but secondaire, car la fin de l’épisode – prévisible au vu des différents flashbacks – nous entraine dans une nouvelle situation dangereuse et intrigante. La mythologie entourant le passé de John retrouve enfin de la vigueur et il est difficile de prévoir où cela doit nous mener.

À côté de ça, Finch reste relativement discret. Une mise en retrait qui n’est pas dérangeante, puisqu’il était au cœur du précédent épisode. De plus, on a de ce fait un peu de place pour ramener des visages connus, le plus enthousiasmant étant bien entendu Elias dont les apparitions sont toujours des plus plaisantes. On peut espérer qu’il sortira de prison la saison prochaine de façon à ce qu’il puisse redevenir un joueur majeur. En attendant, il ne déçoit pas pour autant. Nous revoyons également Byron, l’ancien propriétaire de Bear, ce qui participe à l’effort constant des scénaristes pour récompenser la fidélité des spectateurs réguliers qui peuvent ainsi apprécier les clins d’œil.

Malgré tout cela, Prisoner’s Dilemma parait finalement ne servir que d’introduction à des retrouvailles attendues depuis le dernier épisode de la première saison. Bien entendu, il boucle aussi la storyline de l’agent Donnelly, mais celle-ci était clairement en bout de course et y mettre un terme n’était en fin de compte qu’une formalité. Cependant, cela se fera avec quelques twists non négligeables qui pourront avoir des répercussions surprenantes par la suite – ou non.

Plus les épisodes passent et plus la mythologie de Person of Interest s’étoffe, que ce soit discrètement ou en suivant une approche frontale. Quoi qu’il en soit, la série parvient encore à surprendre en réussissant à maintenir sa cohésion tout en enchainant les retournements de situation, même les plus improbables. Cet épisode en est une fois de plus une belle illustration, bien qu’il tourne très légèrement en rond par moment.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires