Person of Interest : Great Code (saison 2)

Person of Interest - Saison 2

La Machine continue de délivrer des numéros à Reese et Finch, tout en étant le centre d’intérêt de beaucoup de monde. Alors que Root veut la libérer, d’autres veulent la contrôler.

Après une première saison réussie, Person of Interest a fait son retour pour une seconde saison au sein de laquelle Reese et Finch vont continuer à aider des inconnus, mais aussi devoir faire face à leurs ennemis.

Si la série avait démontré qu’elle n’était pas timide quand il s’agissait d’explorer sa mythologie, la saison 2 va faire plus que confirmer cette tendance ; elle s’embarque régulièrement dans des intrigues de longues haleines dont les conclusions ont souvent pour effet d’entrainer d’autres révélations ou de modifier la conjoncture.

Person of Interest ne délaisse pas pour autant ses « missions de la semaine », délivrant dans ce registre des épisodes majoritairement divertissants qui offrent l’opportunité de développer aussi les protagonistes sur un plan plus psychologique. Dans ce domaine, c’est sans conteste Harold Finch qui connait le plus d’approfondissement. La saison 2 lève une part de zone d’ombre en se penchant sur son passé et son histoire avec Ingram sans pour autant nous faire oublier qu’à l’arrivée, nous ne savons toujours pas son véritable nom.

En vérité, Person of Interest délivrera véritablement un seul mauvais épisode cette saison, All In (2.18), qui est alors un peu l’exception qui confirme la règle. La série applique donc avec succès sa formule qu’elle pimente avec des visages familiers, de l’humour, une bonne dose d’action et quelques éléments de surprises.

Il y a d’ailleurs de quoi être admiratif face à l’équipe de Jonathan Nolan qui s’illustre régulièrement grâce à une prise de risque palpable, mais toujours contrôlé et une maitrise narrative assez impressionnante. Dans le registre, Relevance (2.16) en est un parfait exemple. Cet épisode nous introduit à l’agent gouvernemental Samantha Shaw qui travaille pour ceux qui reçoivent les numéros de la Machine pour contrer le terrorisme. La formule du show est totalement respectée ici, tout en nous offrant un point de vue inédit qui vient enrichir la mythologie.

La saison modifiera beaucoup de rapports, à commencer par la place de Snow et Stanton dans l’intrigue, la dernière jouant un rôle important dans la première partie de saison. Si la saison 1 tendait à développer Reese et Finch indépendamment, les scénaristes mélangent leurs composants pour créer de multiples rapprochements et des connexions – plus ou moins fines. Des fois, il ne s’agit que de la chute d’une histoire, mais la Machine occupe clairement une place déterminante dans le quotidien des protagonistes qui va au-delà d’un simple numéro. Elle est plus que tout au cœur de cette saison qui interroge sur sa raison d’être, son fonctionnement et sur ses capacités. La création de Finch fascine comme il se doit, méritant largement toute l’attention qu’on lui porte. Elle reste ainsi l’outil parfait pour soulever des questions d’ordre moral autour de la sécurité du peuple, de la liberté et des sacrifices à faire pour le bien commun.

Il serait mentir de dire que toutes les idées développées furent satisfaisantes, la relation entre Carter et le détective Cal Beecher se bâtissant trop sur des suspicions pour réussir à se montrer concluante avant sa chute. Cependant, les quelques petits aléas de ce type sont aisément compensés par l’ambition générale du show qui n’a pas peur de s’orienter dans des directions peu évidentes. Les scénaristes savent clairement ce qu’ils font et se laisser emporter dans cet univers et guider avec une telle confiance est majoritairement excitant. Les retours réguliers de figures comme Elias et tout particulièrement cette saison de Root n’y sont pas pour rien non plus, au contraire.

Person of Interest ne ferme pas une porte avant d’en avoir ouvert une autre et de s’y être engouffré, complexifiant ainsi les enjeux et les liens entre ses personnages. S’il pouvait encore y avoir des doutes avec la saison 1, la saison 2 est donc une belle confirmation. Person of Interest continue de divertir et surprendre intelligemment, comme on aimerait que plus de séries le fassent.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link