Person of Interest – Shadow Box (2.10)

Alors que l’agent Donnelly apprend à Carter qu’il a une piste solide pour mettre la main sur John, ce dernier tente de retrouver Abby, une jeune femme qui vient en aide à un ancien militaire qui a récemment volé des explosifs.

La première mi-saison de Person of Interest se clôturait avec l’agent Snow qui se rapprochait plus que dangereusement de Reese. Un an plus tard, on nous joue la même musique, sauf que c’est à présent le FBI qui mène la chasse à l’homme. Les deux ayant des techniques très différentes, on évite la répétition, mais on terminera tout de même l’épisode avec une question similaire : comment Reese s’en sortira-t-il ?

La conjoncture de la série a beaucoup évolué en une saison et il est d’ailleurs fort probable qu’au moment où l’on arrivera à la moitié de la troisième saison, on pourra en dire autant. C’est l’une des forces de Person of Interest, même si, à ce stade, certaines storylines commencent à s’étirer plus que nécessaire – du moins, en apparences. HR est toujours là et prépare un nouveau retour. Cela est déconnecté du reste, ce qui n’est pas vraiment le style des scénaristes du show, on peut donc penser que de ce côté-là, un gros twist est en préparation. Malgré tout, le traitement de cette intrigue impose une distraction qui est accessoire ici. On peut espérer que l’équipe créative ne commence pas à s’éparpiller avec ce genre d’histoires, car c’est assez risqué avec une série dont la formule est si efficace et où le moindre faux pas est ressenti comme un désagréable coup de mou.

En attendant, HR n’est pas vraiment le sujet de l’épisode du jour. À la place, nous avons une jeune femme bien sous tous rapports qui se retrouve dans une situation dangereuse en venant en aide à son petit-ami. Le couple a trouvé une façon peu orthodoxe de rendre justice à des vétérans qui ont été victimes d’une arnaque. Le sujet touche particulièrement Reese, ce qui permet d’ajouter un angle personnel à une histoire exécutée de manière relativement impersonnelle.

L’atout majeur de l’épisode se trouve alors être une fois de plus les dialogues fortement inspirés, notamment ceux entre Reese et Finch. La relation entre les deux hommes a véritablement ajouté du cœur à la série et les pointes d’humour régulières augmentent la force émotionnelle des déconvenues pouvant mettre un terme à leur collaboration. C’est ici impeccablement dosé pour donner à la chute de l’épisode un intérêt bien particulier, étant donné que l’on craint vraiment ce qui pourrait se produire, même s’il est peu probable que l’un des deux hommes tombe au combat.

Pour le reste, Shadow Box est un épisode qui est exécuté assez mécaniquement et qui délivre tout ce que l’on en attend. Il manque légèrement d’ambition, puisque l’on aurait pu espérer une situation finale faisant grimper la tension à un niveau supérieur. Malgré ça, il est difficile de ne pas apprécier l’efficacité de l’ensemble, surtout que l’on termine sur un cliffhanger assez malin, bien qu’un peu faible.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires