Person of Interest – Til Death (2.08)

L’équipe se retrouve à devoir sauver un couple qui serait pris pour cible par quelqu’un voulant leur mort. Rapidement, Finch et Reese découvrent qu’en réalité, ils tentent de s’entretuer.

Il semble que les scénaristes de Person of Interest ont rencontré un souci de calendrier, car avec Til Death, ils ont concocté ce qui ressemble clairement à un épisode spécial pour la St Valentin.

La Machine livre ainsi deux numéros cette semaine. Ce sont ceux de Daniel et Sabrina Drake. Ils sont mariés et travaillent ensemble, ayant trouvé le succès dans le monde de l’édition. De plus, ils se sont fait des ennemis dangereux. Leur problème n’est cependant pas avec quelqu’un d’extérieur, mais entre eux. John s’immisce donc dans leurs affaires, stoppant de justesse des tentatives de meurtre. Il doit alors trouver un moyen de tout arrêter avant qu’il y ait de véritables victimes.

L’approche est assez originale, l’équipe créative de la série tournant toujours autour de nouvelles façons de jouer avec les inconnues qui accompagnent les numéros délivrés par la Machine. Le twist de l’histoire du jour est en tout cas sympathique, tout particulièrement grâce aux réflexions de Finch et Reese. Ils en arrivent même à se demander s’ils doivent intervenir ou non. Difficile de choisir quand les victimes sont aussi les coupables. La situation a ainsi un côté légèrement ridicule qui est assez bien géré avec des dialogues plutôt inspirés.

En parallèle, puisque l’amour est dans l’air, Fusco a un rendez-vous avec une gentille professeure prête à l’accompagner pour faire de la surveillance. Cela a de quoi surprendre, mais quand on nous introduit également un intérêt romantique pour Carter, il est difficile de passer à côté de la grande thématique de l’épisode. D’ailleurs, si ce n’était pas encore assez clair, les flashbacks qui continuent de nous raconter l’histoire entre Harold et Grace complètent le tout en enlevant tous les doutes possibles.

Dans tout ça, Reese semble presque isolé. Il est en tout cas relativement détaché, faisant son boulot comme d’habitude, mais avec en plus une certaine pointe de cynisme dans la voix. Cela rappelle que depuis que l’on a fait le tour de l’intrigue de Jessica et que Stanton ne fait plus partie de l’histoire ancienne, nous n’avons plus véritablement exploré son passé à lui.

Au final, Til Death se révèle être un épisode qui sort du lot non pas en exploitant la mythologie du show, comme on en a désormais l’habitude, mais en se contentant d’avoir un ton différent de celui que l’on connait bien à présent. L’ensemble est ainsi relativement léger et permet à Fusco et Finch de jouer dans des registres moins familiers, ce qui est rafraichissant dans une certaine mesure.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires