Person of Interest – Zero Day (2.21)

Person of Interest - Zero Day (2.21)

Reese et Finch n’ont plus que 24h avant que le virus visant la Machine ait terminé son travail. Ils reçoivent alors un numéro inattendu. Consciente que quelque chose se prépare, Root passe à l’action.

L’épisode précédent s’achevait avec la Machine qui tombait plus ou moins en panne, nous laissant donc au cœur de la storyline qui doit conclure cette seconde saison de Person of Interest. On ne peut ainsi que s’attendre à avoir du lourd, et on est servi.

Cela dit, l’épisode ne se focalise pas sur l’action, mais sur les explications et la mise en place. Ce que l’on nous présente au premier abord comme une fin se révèle être un début. L’occasion est dès lors saisie pour revenir – en flashbacks – sur des moments clés autour de la Machine, d’Ingram et de Grace. La mythologie du show est également exploitée d’une autre manière, reliant des évènements du passé de John à Harold de façon surprenante.

Zero Day n’est pas avare en révélations, même si celles-ci ne sont finalement utilisées que pour bâtir accompagner Finch dans son voyage, et celui-ci n’est pas encore terminé.

C’est aussi l’occasion pour ramener Root et Shaw, deux figures récurrentes qui sont pratiquement devenues la garantie d’un excellent épisode. Sans surprise, ce n’est pas aujourd’hui que l’on contredira ça. Une fois de plus, Amy Acker est en forme et donne à Root une instabilité qui alimente excessivement son fanatisme mal placé. C’est étrangement fascinant de la voir réagir comme si elle était investie dans une croisade pour libérer The Machine, alors que Finch est perdu entre le danger qu’elle représente et la nécessité de protéger sa création.

Depuis son lancement, la série utilise son concept pour parler du bien que l’on pourrait tirer d’une surveillance constante des citoyens, tout en mettant bien l’accent sur le fait que dans les mains des mauvaises personnes, cela serait catastrophique. C’est donc une fois de plus le sujet ici, car la Machine pourrait tomber sous le contrôle de ceux qui pourraient s’en servir pour faire des dégâts. Protéger les innocents n’intéresse finalement pas grand monde, c’est en partie une question idéologique, comme Harold nous le démontre.

Quoi qu’il en soit, Zero Day est parfaitement agencé, allant sans cesse de l’avant pour faire monter les enjeux tout en dévoilant des bribes d’histoire qui renforcent les motivations de Finch. Au milieu, on retrouve cependant Carter dans une mauvaise position, mais c’est presque de trop. Il aurait été nécessaire d’offrir à la détective l’espace pour que l’on puisse réellement s’investir dans ce qui lui arrive, ce qui ne s’est pas révélé possible ici.

Au final, il ne reste plus qu’un épisode avant la conclusion et on est entrainé au niveau où l’attendre sera difficile. Zero Day rassemble sans conteste tout ce qui est bon dans Person of Interest et nous laisse avec l’idée que ce qui arrive ira même encore plus loin.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link