Joe est dans les mains des responsables du programme, subissant une rééducation le forçant à replonger dans son passé. Moira ne sait que penser de Graham après les dernières révélations, alors que Bill réalise son inutilité pour les autres. L’enquête de Kat et Renbe les conduit auprès d’une survivante du programme.

Après deux épisodes qui avaient plus que diminué mon intérêt pour la série, Persons Unknown revient en force. L’histoire de Joe va quelque part, elle enrichit le personnage resté mystérieux jusque-là et ravive la curiosité que « The Program » suscite.

L’épisode précédent se terminait sur la disparition de Joe. On le retrouve attaché à une table pour subir une procédure de rééducation. On ne quitte pas « The Program », c’est le leitmotiv de la voix qui lui parle. Justement, cette voix nous est familière, et avant de voir Tori apparaître, la déduction a été faite. Celle-ci n’est donc pas morte, mais a rejoint le mystérieux programme.

À travers Joe et ses souvenirs, nous allons en découvrir un peu plus. Les motifs de « The Program » restent inconnus, mais au moins, l’histoire va se charger de nous apprendre comment Joe s’est retrouvé dedans. Dès le début, il a été posé qu’il ne pouvait pas le quitter, ou presque, ce qui intensifie sa volonté de vouloir quitter la barque.

Entre scènes un peu étranges avec Tom, et les éclaircissements sur son passé, Joe prend grâce à l’histoire une nouvelle dimension, et il est celui qui s’impose dans cet épisode, lui donnant son intérêt et son mystère. Le style visuel est d’ailleurs assez bien exploité pour nous faire jongler entre le monde « rêvé » de Joe et la réalité, intensifiant le sentiment de prison que le programme suscite.

L’histoire de Joe évolue en parallèle de celle de Kat et Renbe, qui semblent donc clairement freinés par les réponses que les scénaristes veulent nous fournir à l’intérieur avant tout. Quoi qu’il en soit, cette fois-ci, ils vont quelque part, même si Renbe est sur le point de lâcher l’affaire. La scène avec Kat le poussant à continuer est d’ailleurs un peu étrange, le duo étant clairement dans des positions inversées, mais qui ne paraissent pas naturelles. Enfin, à peine avoir rencontré Angela, survivante du programme, celle-ci va les envoyer sur la piste de Joe, mais disparaître aussi rapidement. La retrouver est donc le prochain but.

Tout ceci éclipse ce qui se passe à l’intérieur de la ville, se concentrant avant tout sur un Bill Blackham se sentant de plus en plus inutile. Rien à l’extérieur, rien à l’intérieur, c’est clairement le bilan qu’il tire. Le choix scénaristique ici est clairement de faire apparaître Bill comme un candidat idéal pour « The Program » et cela fonctionne plutôt bien. En tout cas, c’est plus concluant que la romance entre Moira et Graham.

Avec cet épisode, Persons Unknown remonte la barre et semble prête à se lancer vers sa dernière partie de saison.