Players - Krista's Mom (1.01)

Krista reçoit la visite de sa mère à laquelle elle a raconté qu’elle était manager au bar Players où elle travaille. Elle demande à ses patrons de la laisser jouer le rôle pour une soirée qui se transformera en plusieurs jours.

Après Blue Mountain State, Spike TV lance une nouvelle comédie intitulée Players créée par Matt Walsh et dans laquelle il fait de nouveau équipe avec Ian Roberts – ils travaillaient ensemble dans le sketch show Upright Citizens Brigade, SNL, Reno 911 !...

Bref, il s’agit de deux amis qui ont un bar et l’on va donc suivre la vie de tous les jours dans ce lieu. Pour ouvrir le bal, la chaine ne programme pas le premier épisode, mais intervertit avec un qui nous rejoue la classique inversion des rôles, l’employé devenant patron. Le point de départ est vraiment léger et mal introduit. Malgré ça, il faut reconnaitre que l’épisode va réussir à se sortir de ce faux pas en poussant l’idée hors d’une zone évidente de sécurité. Le plus gros obstacle pour saisir l’humour des situations est qu’il faut apprendre à connaitre les personnages. Cela prend un peu de temps, mais se fait sans trop de problèmes, même si ça aurait pu être un peu plus explicite – une fois encore, ce n’était pas le Pilot d’origine, il n’était donc pas destiné à cela. D’ailleurs, on notera que l’une de serveuse passe plutôt inaperçue, surgissant à l’occasion, mais s’attardant rarement.

Question humour, il suffit de replacer le fait que l’on est sur Spike TV pour savoir que le public visé est majoritairement masculin pour comprendre ce qui nous attend. C’est donc légèrement vulgaire, mais ça reste convenable malgré tout. On ajoutera que la présence de Paul Scheer en guest est plutôt bienvenue et aide à entrer dans le jeu, surtout que les moyens financiers un peu limités sont voyants et peuvent rebuter.

De toute façon, Players est sympathique, mais manque quand même d’originalité. La série pourra clairement satisfaire les spectateurs de Spike TV, ce qui est le but recherché. Si on aime un peu trop la bière, on peut donc adhérer sans trop de soucis.