Power : Il y a un traitre parmi nous (5.09)

3 Sep 2018 à 17:00

Il y a indéniablement une thématique qui a pris le dessus dans cette saison 5 de Power et ce n’est pas la mort de Kanan qui va y changer quelque chose, puisqu’elle tient justement un rôle notable dans l’ensemble.

Il est question de l’éternel débat de l’inné contre l’acquis. Tariq était-il né pour devenir un criminel ou l’environnement dans lequel il a grandi l’a poussé vers cette vie ? À en croire l’histoire entre Tommy et Teresi, il semble que les scénaristes aiment visiblement l’idée que ce soit dans le sang.

D’ailleurs, cet épisode entraine l’intrigue de Teresi vers sa conclusion, nous livrant quelques échanges entre le père et le fils qui étoffent le propos général, mais dont l’intérêt est surtout au niveau de l’impact que cette storyline a sur Tommy.

Cela dit, le sujet qui fonctionne vraiment ici est celui de la trahison, ce qui n’est pas nouveau dans Power. Il y a néanmoins de quoi faire dans le registre, entre Proctor qui est forcé de trahir Ghost — bien qu’il trouve une parade et pointe du doigt que c’est la trahison d’Angela qui pourrait lui être fatal —, Tommy qui croit qu’il y a un rat chez les Italiens, le bureau du procureur fédéral qui cherche toujours à faire tomber Angela, même quand celle-ci convainc Dré de trahir sa boss, ou encore Ghost qui a l’impression que sa femme et son fils l’ont trahi en agissant contre Kanan… les trahisons sont légions et dans différentes formes.

Ce n’est pas réellement surprenant, car toute cette saison 5 a jonglé avec ses storylines, faisant monter le suspense à chaque fois que quelqu’un était en position de parler. Cependant, cet épisode 9 est vraiment l’aboutissement de tous ces faux-semblants et autres non dits.

La question qui se pose une fois que cette heure assez haletante se termine est : qui fait encore confiance à qui ? Les liens entre Ghost, Tommy, Tasha et Angela sont plus que fragiles, Proctor est un électron libre et l’on ne sait pas trop quoi faire de Tariq.

C’est assez bien joué, même si cela fut un peu trop compliqué sans raison pour arriver à ce résultat. Voir John Mak et Cooper Saxe rejouer encore une fois les mêmes scènes avec Teresi et Proctor devenait vraiment fatigants, tout comme avoir Ghost qui redit une fois de plus à Tommy qu’il doit se méfier de son père. La répétition a failli avoir raison de tout le monde.

Cela dit, Power a toujours quelque chose d’explosif à délivrer quand la fin approche et l’on nous lâche sans trop de surprise une grosse bombe dans la dernière scène. La mèche est allumée et Angela va devoir se montrer encore plus fine qu’habituellement si elle veut s’en sortir.

Même si le cliffhanger rappelle un peu trop la fin de la saison 2 de Mr. Robot pour être aussi électrisant qu’il le devrait, il est indéniable que la conclusion de cette saison 5 de Power se fait déjà sérieusement attendre.

Tags : Power moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires