Entre Enfer et ancien ennemi, Preacher Saison 2 joue une partition familière avant sa conclusion

9 Sep 2017 à 12:00

Cet article couvre les évènements se déroulant dans les épisodes 11 et 12 de la saison 2 de Preacher.

La saison 2 de Preacher comprend plus d’épisodes que la première. À l’approche de sa conclusion, on peut légitimement se demander si c’était un bon choix de la rallonger. Nous aurons au final passé bien du temps dans cet appartement en Nouvelle-Orléans, et rares ont été les escapades du trio principal nous faisant profiter de la ville et de son ambiance.

On pourrait même en venir à penser que les scénaristes de Preacher ont cherché à cultiver une atmosphère quelque peu claustrophobe en limitant autant que possible les lieux. Avec le recul, l’appartement de Dennis et l’Enfer furent les localisations principales de ces épisodes.

En parlant d’enfer, on peut également s’arrêter sur le développement erratique des mésaventures d’Eugene en compagnie d’Hitler. Si les épisodes 11 et 12 aident à mettre en perspective cette histoire, grâce à la fuite prévisible et la requête du Saint des Tueurs, il en reste une intrigue qui, bien que non dépourvu de qualités, aura peiné à vraiment exister. L’équipe créative aura abusé de la répétition, en tirant éternellement sur les mêmes cordes émotionnelles et narratives, en rejouant les mêmes traumatismes avec quelques variations.

Cela n’enlève en rien à Eugene le fait qu’il sera parvenu à s’adapter et que, contre toute attente, il n’aura pas été réellement corrompu par l’Enfer. Le personnage a conservé une forme de naïveté qui a le mérite de venir contrebalancer le comportement du trio principal. Une juxtaposition qui n’a pas vraiment été explorée d’ailleurs.

Pour Jesse, Tulip et Cassidy, ces épisodes 11 et 12 nous ramènent à une dynamique familière. La frustration du vampire et de la jeune femme est palpable et il est difficile de ne pas partager leur enthousiasme à l’idée de pouvoir quitter la Nouvelle-Orléans. Cependant, cela ne peut pas se produire avant la fin de la saison et on se retrouve inexorablement à trainer des pieds et à revisiter les mêmes problématiques. Si Tulip a surmonté son PTSD lié au Saint des Tueurs, voir ce dernier revenir sur le devant de la scène ainsi tend surtout à révéler une forme de stagnation depuis l’épisode 6.

On ne peut pas pour autant dire que les scénaristes de Preacher ne savent pas où ils vont. Tout ce qui touche Herr Starr et le Grail suit une progression naturelle. Si la perspective de voir Jesse Custer devenir le nouveau Messiah est loin d’être vraiment attractive, on peut reconnaitre à Herr Starr de s’être définitivement imposé dans la série en sachant manipuler son entourage pour obtenir ce qu’il veut. L’homme possède une présence indéniable et il donne à la série une direction qu’elle menace régulièrement de perdre lorsqu’il n’est pas là.

Dire que Jesse est complètement égaré à ce stade est peu dire. Cela est un choix créatif volontaire qui trouve à l’évidence son origine dans une histoire familiale complexe que la série n’aura de cesse d’évoquer. Pour aller quelque part avec le personnage, il est nécessaire de s’y confronter. Il est de toute façon difficile de concevoir que tant d’allusions à la famille L’Angelle puissent avoir été faites pour ne pas nous conduire à elle en saison 3. C’est la pièce manquante à la compréhension du personnage.

L’évasion d’Eugene de l’Enfer, le retour du Saint des Tueurs et les ambitions de Herr Starr pour Jesse… Tout est là pour nous signifier que la fin de la saison 2 de Preacher est au tournant. Ces épisodes 11 et 12 ne parviennent pas pour autant à créer une sensation d’urgence ou une véritable montée des enjeux, se reposant un peu trop sur les dynamiques familières de la série qui n’a pas su injecter ici suffisamment d’éléments de surprises pour prendre au dépourvu et créer suspense et impatience.

Tags : Preacher moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link