Alors que les filles se préparent à montrer à la police la vidéo incriminant Ian, le portable de Spencer disparaît. Aria voit d’un mauvais œil la relation d’amitié qui se forme entre Ezra et son ancienne baby-sitter, alors que pour une question d’argent, Hannah choisit de briser le cœur de Lucas et qu’Emily découvre que le séjour de Maya au Boot Camp change sa personnalité.

Après un précédent épisode au dessous de tout, Pretty Little Liars remonte très doucement la pente avec ce Careful What U Wish 4 qui se sert d’un énième événement à l’école comme base des activités de nos héroïnes. Et chacune a ici un rôle bien établi.

Spencer embrasse plus que jamais le statut de « responsable » du groupe en empêchant Aria de faire un scandale du plus mauvais effet à Fitz en plein Dance-Thon, en confisquant ses clés à une Emily très éméchée, et en gardant un sang-froid impressionnant face à la grande terreur du moment pour le groupe de fille, Ian. Il n’empêche qu’après toutes les prouesses accomplies par A, elle aura pu deviner toute seule que ce n’était pas protéger son ordi que de le laisser dans son vestiaire de gym !

Toujours en proie avec son énorme problème de manque de cash, Hannah la joue tout d’abord légale en cherchant du boulot pour finalement céder à la petite mise en scène de A. Fais donc tourner en bourrique ton mec et vas exciter ce pauvre Lucas, raide dingue de la jeune fille. Que ne ferait-on pas pour quelques dollars, n’est-ce pas ? On remarquera que bien que le comportement d’Hannah soit bel et bien moche, ses copines sont toujours promptes à la juger ! Sympa !

Ella s’étant assez peu montrée depuis le retour de la série à l’antenne, la voilà de retour avec dans ses bagages l’ex-baby-sitter de sa fille, Simone (Alona Tal, connue des fans de Supernatural notamment) qu’elle a tôt fait de balancer dans les bras de Fitz. O rage, o désespoir, Aria voit rouge ! Ben oui, Maman, tu ne captes rien en plus de louper ton mariage ! Même pas cap’ de voir que je craque pour le prof !

D’ailleurs, dans cet épisode, Aria et Emily ont en commun de ne pas avoir de lien direct avec les agissements de A. Aussi, a-t-il fallu creuser ailleurs ! Si Aria se prend donc pour une héroïne de tragédie grecque, Emily rompt avec son image de fille sage. Il faut toutefois reconnaître à cette jolie jeune fille, toute lesbienne qu’elle soit, a un talent certain pour s’attirer les faveurs des bad boys. Après Toby, voici venu le « nouveau », le pro de la combine et du bidouillage dont on se rappelle à peine le nom tellement il débarque de nulle part. Et qui sent que Maya va nous revenir en mode hétéro ?

La nouvelle découverte des filles en fin d’épisode et la façon dont est filmée la « révélation » est une réminiscence de quelque chose en quoi je crois depuis le début de la série : Spencer a quelque chose à voir avec la disparition de la mégère blonde. Car rappelons-nous (dans le pilote) que c’est elle qui est réveillée et annonce aux filles qu’Alison a disparu.

Pretty Little Liars semble repartir du bon pied avec cet épisode qui en revient à un rythme qui a fait le succès de la première partie de saison. Pourvu que ça dure.

avatarUn article de .
0 commentaire