Pretty Little Liars : The A-Team (Saison 3, Partie 1)

Hanna, Spencer, Aria et Emily s’apprêtent à entamer leur dernière année au lycée de Rosewood, deux mois après la mort tragique de Maya et la découverte de l’identité de A. Alors que le second anniversaire de la mort d’Ali approche, les quatre jeunes filles essaient tant bien que mal d’aller de l’avant, mais une nuit va venir tout changer.

La saison 2 de Pretty Little Liars se terminait par la révélation tant escomptée de l’identité de A. Mona, la meilleure amie d’Hanna, était bien la figure à la capuche noire derrière les textos, chantages et autres tentatives de meurtres dans des endroits toujours plus lugubres… Comment était-elle capable d’être partout et de tout savoir, vous demandez-vous ? C’est bien simple, la demoiselle est dotée d’une intelligence et d’une hyperactivité hors du commun, ce qui est ma foi bien pratique.

Mais – renouvellement de la série oblige – les choses ne pouvaient pas être aussi simples. Les jolies menteuses n’ont donc plus un seul A sur le dos, mais toute une équipe ! En d’autres termes, une A-Team (aucun lien avec l’Agence tous risques). C’est donc reparti comme en l’an 40 pour Hanna, Spencer, Aria et Emily, qui sont désormais bien rodées à la chasse au stalker psychopathe.

Le(s) nouveau(x) A nous sont présentés d’entrée de jeu comme plus dangereux. La saison commence en effet par une soirée pyjama où Emily se réveille dans un cimetière à côté de la tombe d’Ali, vidée de son contenu. Charmant, bien que cela manque foncièrement d’originalité. Les scénaristes sont littéralement allés déterrer Alison. Pour peu, on se croirait presque dans le pilote de la série.

Ce point de départ résume plutôt bien le problème majeur de ce début de saison 3 : cela sent le réchauffé. Comme Twin Peaks et Veronica Mars avant elle, Pretty Little Liars souffre d’une baisse d’intérêt maintenant que le mystère initial a été résolu. Et si les investigations ScoobyDooesque de nos quatre héroïnes sont toujours sympathiques à regarder, il devient plus difficile de s’investir sur un plan émotionnel. Un sentiment de lassitude s’installe, surtout que la série s’éparpille plus que jamais en sous-intrigues oubliables. Les nouveaux personnages peinent notamment à convaincre.

De plus, nos adolescentes doivent jongler avec un second mystère, celui de la mort de Maya. Garrett est rapidement désigné coupable, mais il y a anguille sous roche, n’en déplaise à Spencer. Si là encore, on peut crier au manque d’inspiration, il faut reconnaître que ce meurtre a été un vrai choc pour Emily comme pour le spectateur. L’impact émotionnel est grand et les scénaristes réussissent à en tirer parti. Shay Mitchell est l’actrice la plus gâtée cette saison et elle ne manque pas de montrer les progrès qu’elle a faits depuis les débuts de la série.

Sa romance avec Paige (Lindsay Shaw) est d’ailleurs une des plus grandes réussites de ces nouveaux épisodes. Il semblait difficile de remplacer Maya dans le coeur d’Emily (et dans le notre), mais la nageuse – anciennement dans le placard – s’impose sans difficulté comme un personnage attachant avec pourtant une certaine part d’ombre. Après tout, A peut désormais être n’importe qui et les Liars, plus paranoïaques que jamais, sont promptes à suspecter leur entourage le plus proche.

Les derniers épisodes rattrapent ainsi la baisse de régime du début de saison. Pretty Little Liars fonctionnent mieux lorsqu’elle va à cent à l’heure et qu’elle se concentre sur un seul objectif, les erreurs de jugement grossières des filles apparaissant alors comme moins évidentes. Non, aller seule dans une cabane isolée dans les bois la nuit alors qu’on est menacée de mort n’est pas une bonne idée.

En conclusion, la saison 3 de Pretty Little Liars débute en demi-teinte. Il y a une volonté d’en faire plus, mais les scénaristes peinent à tenir leurs promesses. Le midseason finale nous révèle l’identité du tueur de Maya ainsi que celle du deuxième A. Et si l’une était péniblement évidente depuis le début, l’autre est probablement le twist le plus surprenant que la série nous ait offert à ce jour. De quoi attendre avec impatience l’épisode spécial Halloween.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link