Dans le collimateur de la police, Spencer trouve du soutien auprès de Toby. Hanna découvre que Caleb a été engagé par Jenna pour l’espionner. Alors que ses parents renouent, Aria leur met la puce à l’oreille quant à sa mystérieuse relation en se trompant dans l’envoi d’un SMS. Emily tente d’aider Paige à sortir du placard.

La tendance de la semaine dernière, à savoir une histoire qui se tient et un arc narratif qui progresse tout en ne délaissant pas le côté sentimental de la vie des héroïnes, se poursuit avec ce 20ème épisode. Et c’est une bonne chose de tout recentrer, car il ne reste plus que deux épisodes avant la fin de la saison.

Pourtant, les choses partaient mal. Ainsi, la brusque descente de police chez Spencer avec mandat à l’appui semble quelque peu incohérente. Pourquoi la jeune fille se retrouve-t-elle suspect n°1 alors qu’elle leur amène une piste potentielle solide (Ian) ? Finalement, cette omniprésence des flics dans la vie de la jeune fille n’est qu’un prétexte très fallacieux du scénario pour la scène finale dans laquelle sa mère lui apprend que des fibres du fameux gilet d’Alison ont été retrouvées dans ses affaires. L’ambitieuse de la bande n’en a donc pas fini avec les autorités.

Le pire dans tout cela, c’est qu’elle est bien la seule à ne pas avoir de secrets en ce moment puisque tout a fini par être déballé. Bien sûr, elle traîne en cachette de tous avec un Toby toujours plus protecteur et in love (ils sont mignons, je maintiens !), mais de toute façon, il n’y a jamais personne chez elle !

Celle qui a le plus à perdre en ce moment, c’est bien sûr Aria qui est quand même une gourde finie. Écrire un texto d’amour à Ezra et l’envoyer par erreur à sa propre mère, c’est ballot ! Mais ne lui jetons pas la pierre, Pierre, ce genre de choses est déjà arrivé à toute personne possédant un portable ! Toujours est-il que sa bévue tombe mal dans tous les sens du terme. Non seulement ses parents, sur le point de se remettre ensemble se disputent à son propos, mais en plus, Byron est bien décidé à protéger sa petite de la cruauté humaine aka les garçons. Tu n’es pas au bout de tes surprises, mon petit bonhomme ! Toujours est-il que la mise en place de la découverte à venir est plutôt habile.

Soulignons que dans la catégorie « petit frère qui ne sert à rien », le craquant Jérémy de Vampire Diaries est largement battu par Mike, le frangin d’Aria qui a en plus l’audace de ne même pas être mignon !

Si le feuilleton Emily/Paige continue avec tendresse et assure la partie romantique de l’épisode, du côté d’Hanna, c’est la désillusion totale (et drôlement rapide, ça sent la coupe au montage) lorsque Caleb lui avoue être le larbin de Jenna qui, pour la peine, se prend une baffe monumentale et drôlement jouissive. La scène est parfaitement réalisée, courte et précise.

À l’image de cette scène, Someone to watch over me se révèle sans fioriture et va droit au but avec une certaine efficacité. La tension est revenue, le danger est présent et la chute imminente. Pourvu que ça dure !

avatarUn article de .
3 commentaires