Psych – Dis-lodged (2.14)
Alors que son père lui a dit qu’il était malade, Shawn le voit passer en voiture et décide de le suivre. Cela le conduit au cœur d’une confrérie très réputée. À son arrivée, il découvre le corps du chef inerte. L’homme a été assassiné.

Le point positif de l’épisode est que tout le monde trouve sa place au cœur de l’histoire. La police est sur l’enquête, et il se trouve même que l’un des membres de la confrérie est l’ex-beau-père de Lassiter. Le père de Shawn est un ancien membre, et c’est pour cette raison qu’il a été appelé sur les lieux du crime. Depuis la reprise, on attendait enfin l’enquête où la police et Shawn seraient étroitement liées, et nous l’avons.

Ce n’est pas pour autant que nous avons droit au meilleur de Psych. Il y a quelques bonnes réflexions, et voir Gus se mêler aux médecins et chasser le client est plaisant, surtout que les références à son travail de représentant pharmaceutique étaient aux abonnés absents cette saison. Les interactions entre Shawn et Lassie sont toujours bonnes et l’exagération du comportement de l’inspecteur quand on l’appelle sur un meurtre vaut bien le détour.

Pourtant, on ne peut pas dire que l’épisode soit des plus drôles. Il y a de l’humour, mais encore une fois, on n’a l’impression qu’ils ne sont pas allés au bout du délire. Il faut aussi dire que la confrérie n’est pas utilisée comme un élément à part entière. L’enquête aurait pu simplement se passer dans le milieu médical, sans pour autant y mêler un tel concept.

Le résultat est sympathique à visionner, mais on s’attendait à mieux.

avatarUn article de .
CaroleC
0 commentaire