Psych - Earth, Wind and...Wait for It (3.12)

Shawn et Gus se joignent à des pompiers pour prouver qu’une série d’incendies sont plus que ce que les apparences laissent supposer.

Chaque semaine, je fais une remarque sur ce que la série a cette saison négligé, et à chaque nouvel épisode, je vois cet élément refaire son apparition. Alors, ainsi, au précédent épisode, j’espérais que Shawn et Gus collaborent de nouveau avec la police, et c’est un peu le cas ici. Ils ne sont pas vraiment impliqués comme d’habitude, mais c’est bien plus équilibré, et surtout, ils sont sur la même affaire.

Shawn et Gus vont donc vouloir aider l’inspecteur Morgan Conrad, qui pense qu’un incendie, considéré comme anodin, est plus que cela. À coup de références à gogo, et de rêves de gosses, nos deux compères vont enfiler l’uniforme pour faire encore plus d’idioties que d’habitude. Il y a une dynamique avec la jeune femme qui était absente ces derniers temps, de même que Gus trouve bien plus sa place ici, que ce soit dans les dialogues ou l’action. Anupam Nigam est un des scénaristes de la série qui a souvent su trouver le juste équilibre entre les deux amis, et c’est assez le cas ici. En plus, Lassie et Juliet ont du vrai travail de flic, ce qui ne fait pas de mal.

Avec nos habitués, un peu de beau monde : Milena Govich, qui offre ainsi la possibilité au scénariste de faire son lot de blagues sur L&O, Bruce McGill ou encore Richard Riehle. Le principal défaut ici, c’est que dès la première apparition de l’acteur, je me suis dit que c’était le coupable, et voilà ! Affaire bouclée. Si on passe cet aspect-là, l’épisode possède pas mal de dynamisme, des références obligatoires à Backdraft, son lot de bons moments et d’humour.

avatarUn article de .
CaroleC
0 commentaire