Psych – He Dead (4.02)

L’avion d’un milliardaire s’est crashé dans la forêt. Shawn et Gus sont les premiers sur place, trouvant le pilote encore en vie. Avant de mourir, il leur demandera de retrouver son meurtrier.

Gus : (cough) Asthma.
Shawn : He’s allergic to rich white people.

Shawn et Gus se retrouvent dans le milieu de riches de Santa Barbara, à enquêter sur la mort d’un milliardaire à la famille légèrement insolite. Christine Baranski prend alors ses airs hautains pour nous jouer la veuve pas franchement attristée. En fait, c’est à cause du botox.

L’angle d’approche est ici dans la tradition de la série, quelque peu décalée, mais surtout, on nous offre une galerie de personnages plutôt excentriques qui héritent de dialogues assez originaux, dans le sens comique du terme. Par ailleurs, l’épisode se révèle assez faible au niveau de l’investigation, les pistes sont simples et les suspects peu nombreux, mais ce n’est pas vraiment très grave, car le paquet a été mis sur les dialogues et les situations. Shawn et Gus sont au top de leur forme, enchainant à un rythme effréné les répliques ahurissantes et les gags visuels.

Le résultat est donc très bon au niveau de l’humour, ce que l’on attend principalement dans la série. Dommage alors que la conclusion ne soit pas à la hauteur. Vite expédié, avec un coupable facile à confondre, le tout dans une scène à fort potentiel qui ne sera pas totalement exploité, car il ne reste tout simplement plus de temps pour ça.

On notera également que du côté de la police, c’est plutôt le calme plat. Vick, Lassiter et Juliet font quelques passages, mais vraiment le minimum. On a droit à la place à quelques scènes avec Abigail qui rencontre Henry, rien de véritablement notable, mais ça a le mérite de nous rappeler la situation actuelle de la vie sentimentale de Shawn.

Bref, à l’exception de quelques taches d’ombre, cet épisode est plutôt réussi, contenant un nombre impressionnant de dialogues mémorables et un potentiel comique parfaitement exploité.