Psych : Scary Sherry : Bianca’s toast (1.15)
En 1987, Shawn et Gus assistent un soir d’Halloween au suicide d’une jeune femme, qui donnera alors naissance à une légende urbaine. 20 ans plus tard, Juliet vient leur demander de l’aide après avoir infiltré une sororité, dont l’une des membres est morte de la même façon que la 1ere jeune femme il y a 20 ans.
Juliet en infiltration, Lassiter doit alors s’occuper d’une bleu d’une quarantaine d’années.

Pour le final de la saison 1, Psych est revenu à sa qualité de début, mêlant une intrigue rocambolesque à des dialogues tous plus allumés les uns que les autres.
Il est difficile de savoir si la meilleure partie se situe du côté de Gus ou de Shawn, qui au fond, font presque figuration, ou du côté de Lassiter et de sa folle de coéquipière.
Juliet adopte l’aspect « pétasse » de la sororité et devient presque obsédé par ses ongles alors que les vieux démons de Gus refont surface.
Entre la fille qui regarde One Tree Hill, car Chad Micheal Murray est trop beau, Gus et Shawn qui partent en criant après un coup monté et la coéquipière de Lassie qui agresse une victime, rien ne nous est épargné.

Un épisode bien survolté qui boucle avec classe une très bonne première saison.

avatarUn article de .
CaroleC
0 commentaire