Shawn se trouve un concurrent de taille en la personne de Declan Rand, profiler qui va aider la police dans une affaire de tueur en série qui s’en prend à des patients en attente d’une greffe d’organe.

Cette saison, Shawn a de la concurrence et, comme le pré-générique l’explicite pleinement, il lui faut des challengers à sa taille. C’est ce que va être Declan Rand – interprété par Nestor Carbonell –, un profiler criminel qui se trouve toujours au bon moment pour voler à Shawn son moment de gloire.

Le fait est qu’il y a deux épisodes de là (cf. Viagra Falls), Shawn et Gus devaient se confronter à une autre forte concurrence qu’étaient Peters et Boone, le duo de super flics retraités. Avec Declan, on retrouve un peu la même chose, en particulier dans la construction de l’épisode.

Tout d’abord, Declan va voler la vedette à Shawn et Gus, les poussant presque à se ridiculiser. Ensuite, ils vont finir par trouver un terrain d’entente et faire équipe pour résoudre l’affaire. Shawn 2.0 offre bien entendu sa variante, car Declan est censé rester quelques épisodes. En tout cas, quand il dévoile son jeu, on flirte légèrement avec l’absurde, ce qui permet à l’épisode de dissiper l’aspect déjà vu.

Quoi qu’il en soit, Declan parvient à être utilisé comme un atout comique, même si Lassiter s’impose toujours comme indétrônable de ce côté-là, malgré le fait qu’il est constamment sous-exploité et qu’il ne semble plus capable de faire autre chose que de lancer des one-liners. Le fait est qu’il le fait bien.

Ce qui fonctionne légèrement moins bien, c’est le triangle amoureux avec Juliet au centre. Cela ressemble juste à une nouvelle tentative pour repousser ce qui parait inévitable depuis le début. Dommage qu’arrivé à ce niveau de la série, cela n’ait plus beaucoup d’impact, bien qu’ici, un effort est fait pour tenter de montrer un Shawn plus atteint que d’habitude.

Pour finir, chapeau bas à Curt Smith de Tears for Fears pour sa version du générique et son sens de l’autodérision.

Shawn 2.0 aurait certainement mérité d’être moins classique dans sa construction, mais cela reste un épisode qui délivre ce qu’on attend de la série et qui parvient à installer un nouveau personnage récurrent avec efficacité.

N.d.A. : Gina (Sarah Edmondson) est un personnage déjà croisé dans l’épisode Shawn Takes a Shot in the Dark (4.09).