Psych - The Head, The Tail, The Whole Damn Episode (4.15)

Désireux de ne pas se faire doubler par Shawn, Lassiter décide de faire comme lui, mais cela lui revient directement, attaquant sa confiance. Encouragé par le médium, il va quand même poursuivre sur sa lancée et partir à la recherche d’un requin qui détient des preuves.

Avant de conclure la saison, voilà un petit épisode qui offre une bonne place à Lassiter, mais pas seulement, car si le détective en chef de la police de Santa Barbara débute fort, il est vite rejoint par un Henry au sommet de sa forme.

Tout commence par une attaque de requin. Lassie pense qu’il s’agit d’un meurtre et la presse se moque de lui. Ce n’est pas la première fois que le détective réagit par ras-le-bol vis-à-vis de Shawn et de sa façon de faire, ce n’est donc pas très surprenant de le voir s’engager une nouvelle fois sur cette route, même si le combat qu’il choisit n’est peut-être pas le plus judicieux.

Bien entendu, dès le départ on sait qu’il a raison vu que Shawn l’encourage à poursuivre sur sa lancé, et on sait aussi qu’à un moment où un autre le médium et son fidèle compagnon retourneront la situation et finiront par récupérer tous les crédits. D’ailleurs, il est également aisé de deviner qui est le coupable – une guest star qui tarde à être utilisée c’est toujours suspect.

Mais peu importe, l’investigation va permettre au policier d’être une bonne source comique et sera donc assistée par Henry qui va utiliser ses talents de pêcheur pour se faire remarquer. Il est vrai que pour lui, c’est surtout son côté séducteur que l’on retiendra dans cet épisode, car Jeri Ryan, venue jouer la spécialiste des requins, tombera sous son charme. L’idée est plutôt inattendue et bienvenue, justifiant même la référence à Leverage, même si elle arrive un peu tard.

Bref, entre Henry et Lassie, Shawn, Gus et Jules arrivent tout de même à tirer leur épingle du jeu. Cela montre bien que quand ils le veulent, les scénaristes arrivent à trouver du bon matériel pour tout le monde, sans exception. En tout cas, au niveau comédie, ça fuse dans tous les sens et ça se calme rarement, ce qui rend l’ensemble plutôt mémorable.

Cette chasse au requin est donc des plus réussies et s’inscrit parfaitement dans cette excellente saison. Après le léger coup de mou de la semaine passée, cela permet de nous remonter à bloc dans l’attente de la conclusion, la semaine prochaine.