Que vaut Frankenstein Code, l’improbable drame familial policier et fantastique ?

Second Chance - Saison 1

Déjà publié en mai 2016, cet article est remis en avant à l’occasion de la diffusion de Frankenstein Code (aka Second Chance) sur 6Ter à partir du lundi 1er mai à 23h25.

Il est souvent facile de réduire le procedural drama policier à un genre limité par sa propre nature. Par moment, cela est véritablement le cas, mais il y a régulièrement des séries qui parviennent à embrasser ces contraintes pour raconter des histoires différemment.

Il y a d’ailleurs un mouvement récent qui explore une nouvelle approche du genre et, contre toute attente, Second Chance en fait partie. À l’instar de Limitless, cette énième réappropriation du mythe de la créature de Frankenstein — renommée justement Frankenstein Code en France — utilise le fait qu’elle est une série policière pour fournir un décor à une histoire plus personnelle.

La seconde chance du shérif

Série nous venant de Rand Ravich, créateur de Life avec Damian Lewis et Sarah Shahi, Second Chance nous invite à suivre le Shérif Jimmy Pritchard joué par Robert Kazinsky (True Blood). Ce dernier est mort, tué par des agents du FBI corrompus. Il se trouve qu’il possède une particularité génétique très rare qui a fait de lui un client idéal pour une expérience scientifique aussi révolutionnaire que secrète. Il est alors ramené à la vie par Mary (Dilshad Vadsaria) et Otto Goodwin (Adhir Kalyan) dans un nouveau corps. Mary est mourante et ce Jimmy 2.0 doit lui fournir ce dont elle a besoin pour survivre.

Voici donc Jimmy qui a le droit à une deuxième chance. Bien entendu, il était un policier. Son code moral était douteux, mais ses intentions ont toujours été bonnes. Le problème est que les méthodes du Shérif ont creusé un fossé entre lui et son fils, Duval Pritchard (Tim DeKay).

Un policier très secret

Second Chance nous offre une investigation par épisode, comme cela était attendu. Le twist est que celles-ci sont simplement des accessoires utilisés par Jimmy pour reconnecter avec Duval. Si le pilote laissait présager que cette relation serait un élément du show, il ne montrait pas qu’elle serait en réalité son cœur.

Dans ce sens, l’évidente comparaison entre la création de Rand Ravich et Un agent très secret (Now and Again) qui était déjà inévitable au point de départ gagne encore plus de poids par la suite. Comme Michael Wiseman (Eric Close) en son temps, Jimmy Pritchard prend des risques parfois démesurés pour reconnecter avec sa famille – et défie ainsi la figure autoritaire qui lui a donné sa fameuse seconde chance.

Il n’est dès lors pas étonnant que les scénaristes ne cherchent pas à établir immédiatement un statu quo sur lequel appuyer une formule. Certes, tout est fait pour que Jimmy parvienne à faire équipe avec Duval sur chaque enquête, ce qui les mène irrémédiablement à arrêter un criminel, mais leur dynamique est instable et Duval est loin d’être stupide, ce qui le pousse à découvrir des vérités difficiles à accepter, et ce, sans tarder.

Il y a d’ailleurs de quoi être étonné par la manière avec laquelle le secret de Jimmy est géré. Au lieu d’être un terrible poids, il est traité comme étant un simple obstacle.

Second Chance - Saison 1

Le Docteur Frankenstein et sa sœur, Mary (pas Shelley)

La résurrection de Jimmy ne sert par ailleurs pas qu’à réunir la famille Pritchard, elle est au cœur d’une autre relation particulière. Otto Goodwin est un génie qui dépend entièrement de sa sœur pour exister. Elle est son avatar. Il communique à travers elle et apporte ses créations au reste du monde grâce à la compagnie dirigée par Mary. Le problème est qu’elle est mourante.

Leur relation symbiotique est en apparence moins mouvementée que celle des Pritchard. En réalité, elle est plus subtilement problématique. D’une certaine manière, Otto n’avait jamais vu sa créature comme étant un être humain. Pour lui, elle n’était qu’une machine devant produire ce qu’il fallait pour maintenir en vie sa sœur.

Ainsi, il n’a pas perçu l’influence que Jimmy aurait sur Mary. Il la pousse à s’émanciper quand il décide lui-même de ne pas respecter les règles qui lui ont été dictées. Il ne faut pas beaucoup d’épisodes pour voir qu’une dynamique inédite prend forme entre Otto et sa sœur, ce qui est une source de contrariétés nouvelles pour le génie.

La nouvelle famille

Alors que Jimmy fait tout pour reconnecter avec son ancienne famille, il doit également gérer le fait qu’il en a rejoint une nouvelle. Qu’il le veuille ou non, sa survie dépend des Goodwin autant que celle de Mary est désormais intrinsèquement rattachée à son existence.

Second Chance nous offre dès lors la formation d’une grande famille dysfonctionnelle ce qui est d’autant plus flagrant quand Jimmy se présente à Duval comme étant son frère illégitime. Il était peut-être toujours Jimmy Pritchard, mais il n’est plus ce vieux grincheux qui était condamné à mourir seul, ce qui implique de nouvelles dynamiques.

Flic à vie

Au milieu de tout cela, les histoires policières sont donc relativement peu complexes. Il est d’ailleurs appréciable que les coupables soient généralement révélés assez tôt. Si Second Chance n’a pas de place pour un bon mystère, pourquoi chercher à se reposer artificiellement sur un qui est trop maigre ?

Rand Ravich et ses scénaristes s’efforcent ainsi d’embrasser l’aspect policier de leur show à travers le fait qu’être un flic est ce qui définit leur héros. Plus précisément, être un bon flic est ce qui le caractérise, en particulier parce qu’il a justement sa propre définition de ce que c’est qu’être un policier qui fait bien son travail – et elle diffère de celle de son fils.

Frankenstein
List Price: EUR 4,10
Price: EUR 4,10
Price Disclaimer

Second Chance - Saison 1 Episode 10

Quoi faire la seconde fois ?

Quand Second Chance se lance dans son dernier tiers, l’histoire évolue pour s’intéresser à la valeur générale de la vie et, plus particulière, à ce que l’on fait avec. Jimmy est ainsi doucement poussé à reconnaitre le cadeau qui lui a été offert et, plus que chercher à retrouver une place dans le quotidien de son fils, il parvient à mieux apprécier toutes ses erreurs qui ont brisé son lien avec lui au point de départ.

Être proche de Duval, mais également de sa fille (Amanda Detmer), lui permet de réaliser l’impact que ses paroles et ses actes ont eu sur ses enfants et tout ce qu’il aurait pu faire différemment. Maintenant qu’il a la possibilité de rectifier le tir, il prend conscience qu’il est probablement trop tard pour beaucoup de choses, mais qu’il ne doit pas pour autant ne rien faire.

Dans ce sens, Rand Ravich fait évoluer son héros en le poussant à être moins égoïste et plus humble. Il n’y a que 11 épisodes, mais le travail sur les personnages est notable, et cela ne touche pas que Jimmy. Ce dernier sert en effet de catalyseur chez les Goodwin en donnant à Mary la capacité de vivre pour elle-même et non plus seulement pour son frère — même si celui-ci fait tout pour que cela ne se réalise pas.

A bien des égards, en aidant Mary à combattre son cancer, il lui offre à son tour une second chance et elle doit alors décidé ce qu’elle veut en faire.

Le prix de l’immortalité

L’autre storyline importante qui se développe dans le dernier tiers de cette première saison de Second Chance explore une partie négligée jusqu’alors, puisqu’il est question d’éthique scientifique. Si Otto a ramené à la vie Jimmy, c’était pour sauver Mary, mais il a surtout créé un être immortel et cela n’est pas sans conséquence — en particulier quand on découvre ce qu’il a fait pour y arriver.

L’angle science-fiction de la série reste très contenu, mais il ouvre donc la voie pour aborder le rapport de l’homme avec la mortalité et, par conséquent, ce qu’il est prêt à faire pour rester en vie. Cela étend ainsi légèrement le propos du show en posant des bases pour une réflexion sur la responsabilité des scientifiques envers leurs découvertes et les limites qu’ils doivent s’imposer. Des sujets intéressants qui ne sont cependant qu’effleurés pour le moment.

Donner une première chance à Second Chance

Il y a indéniablement plusieurs façons d’aborder Second Chance. Le show s’impose au premier abord dans sa forme comme étant une banale série policière avec un twist, comme il y en a déjà tant. À cet égard, elle se révèle être sympathique, mais pas réellement mémorable.

Dans le fond, elle nous propose néanmoins l’histoire d’une famille compliquée qui se cherche alors qu’elle est en pleine mutation. Cela donne à la série son âme et, pour ainsi dire, son intérêt.

Quand on combine les deux angles, nous avons un show qui a ses mérites qui lui évitent d’être anecdotique. Avec plus de temps, des moyens plus conséquents et probablement des ambitions plus importantes, Rand Ravich aurait certainement pu donner à sa création une envergure qui lui manque par moment pour servir son propos.

On peut ainsi dire que Second Chance a une petite histoire à raconter et parvient à le faire de façon honnête et divertissante, en étant bien souvent plus intelligente qu’on pensait qu’elle pouvait l’être. Cela n’est pas un accomplissement négligeable, car tout était là au point de départ pour qu’un scénariste paresseux puisse livrer un produit formaté et suffisamment engageant sans trop se forcer. Ici, nous avons donc plus que cela, même si cette première saison a de claires limitations qui l’empêche d’être aussi aboutie qu’elle aurait pu l’être.

En dépit de cela, il est indéniable que Second Chance (ou Frankenstein Code, comme vous préférez) mérite que l’on s’y intéresse.

Une saison 4 pour Sleepy Hollow alors que Second Chance et Minority Report sont annulées sur FOX

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link