Ransom : Une laborieuse négociation (pilote)

Déjà publié en janvier 2107, cet article est remis en avant à l’occasion du début de la diffusion de Ransom sur TF1 ce 21 juin 2107 à partir de 21h00.

Les séries policières qui découlent de coproductions internationales ont une étrange tendance à se ressembler. Ransom ne risque pas de changer cela, malheureusement.

Née d’une association entre la Canadienne Global, l’Américaine CBS, l’Allemande RTL et donc la Française TF1, cette série de David Vainola et Frank Spotnitz se centre sur un négociateur. Plus précisément, nous suivons Eric Beaumont (Luke Roberts) et son équipe qui passent d’une affaire à une autre pour sauver des vies en servant d’intermédiaire entre les criminels et ceux qu’ils veulent faire payer.

Dans ce pilote, Ransom utilise une demande de rançon pour un enfant disparu 8 ans auparavant pour nous montrer comment Beaumont fonctionne. Comme beaucoup de séries, cela commence avec l’arrivée d’une nouvelle recrue — Maxine Carlson (Sarah Greene) — à qui l’on devra expliquer le minimum afin que nous puissions tout comprendre.

Les personnages sont ainsi rapidement dégrossis et les clichés pleuvent, ce qui empêche à la moindre nuance d’apparaitre. Dans le genre, ce pilote ne fait pas dans la dentelle. Il nous offre un héros infaillible qui semble toujours avoir un train d’avance sur tout le monde et qui est entouré de subalternes qui le complètent autant qu’elle le vénère.

De nos jours, il y a quelque chose de presque surréaliste à avoir des personnages écrits de cette manière. Bien entendu, même si Eric Beaumont est l’archétype du bon vieux héros sans peur et sans reproche qui sauve la veuve et l’orphelin, on nous suggère des blessures cachées, peut-être même un démon qui le ronge de l’intérieur. Bref, du standard pour une série de ce type.

Ransom fait de toute façon dans le générique et suis un modèle qui a été tellement recyclé qu’il en a perdu toute trace de personnalité. Ce pilote est d’une platitude aussi confondante que celle de ses dialogues. Entre les twists que l’on nous annonce avant qu’ils ne se produisent, les réactions émotionnelles qui sont dénuées de spontanéité et la tension dramatique qui ne prend jamais forme, l’ennui s’installe avec une aisance déconcertante.

On pourrait alors espérer que le casting élève l’ensemble un minimum, mais Sarah Greene (Penny Dreadful), Nazneen Contractor (Heroes Reborn) et Brandon Jay McLaren (Graceland) jonglent avec du matériel trop pauvre pour en faire quoi que ce soit, tandis que Luke Roberts souffre juste de ne pas avoir de charisme. Cela n’aide pas quand tout s’appuie sur le fait qu’il est le meilleur à ce qu’il fait alors qu’il parait simplement se poser là pour délivrer des lignes de dialogue sans trop savoir pourquoi.

Concrètement, l’équipe derrière Ransom a cherché à livrer un show tellement passe-partout pour pouvoir le vendre sur tous les marchés que l’on se retrouve avec une série qui ne parait pas avoir ce qu’il faut pour devenir médiocre. Cela serait regrettable s’il y avait à la base le potentiel pour faire plus, mais rien ne laisse penser que ce produit de commande venait avec la moindre prétention artistique au commencement. Autant passer à autre chose.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link