Reckless : La Loi de Charleston (Série complète)

9 Août 2015 à 15:38

Reckless - Saison 1

Charleston, Caroline du Sud. Roy et Jamie, un talentueux procureur et une avocate de la défense, s’opposent pour trouver le coupable d’un meurtre sordide. Malgré leur compétitivité, aucun des deux n’arrive à dissimuler le désir qu’ils ressentent l’un pour l’autre. Mais quand un scandale sexuel secoue les forces de police de la ville, ils n’ont d’autres choix que de mettre leur attirance de côté pour déterrer les sombres secrets de ceux censés protéger la veuve et l’orphelin.

Série diffusée sur CBS au cours de l’été 2014 et qui arrive sur  la chaine française Teva, Reckless est une création de Dana Stevens et Joel Silver qui veut être un étrange mélange entre une série judiciaire typique et une romance torride. Le tout prenant place à Charleston dans le Sud des États-Unis.

Si sur le papier l’idée a de quoi titiller la curiosité, les 13 épisodes de cette première saison auront du mal à convaincre et à doser les différents composants de sa formule. Il lui manque définitivement ce petit quelque chose en plus et ce n’est ni Anna Wood, ni Cam Gigandet qui parviennent à le lui insuffler. La faute probablement à un traitement de l’intrigue chaotique et parfois trop superficiel.

Reckless s’évertue ainsi à peindre un décor qui devient oppressant plus qu’il n’est sexy. C’est assez répétitif dans l’ensemble, au point qu’il est possible de se demander si la série ne prend pas le spectateur pour un idiot. Il est compréhensible que la chaleur de cette ville du Sud soit exposée pour nourrir une ambiance, le problème étant que les procédés sont lourds et peu inspirés. A l’image des prétextes constants que les différents épisodes utilisent pour pousser Roy (Gigandet) et Jamie (Wood) dans des situations où ils pourront flirter encore et encore, alimentant la frustration et exploitant plus que nécessaire l’angle sexy du show.

C’est d’ailleurs parce que cette saison de Reckless en fait trop pour vendre son côté torride que la série ne parvient jamais à fonctionner du côté de ce qu’elle raconte. La mise en scène de l’univers juridique est pauvre et pleine de raccourcis, ce qui ne serait pas si choquant si les deux personnages principaux ne faisaient pas le travail qu’ils font. Mais le plus dommage est la conséquence de cela sur le scandale sexuel qui sert de fil rouge à la saison.

Sans être novatrice, cette thématique était une occasion rêvée pour exposer une critique de la place des femmes dans un monde d’hommes. Le personnage de Lee Anne (Georgina Haig, vu depuis dans la peau d’Elsa dans Once Upon a Time), la cliente de Jamie servant de catalyseur à cette idée, est cependant développé de manière trop superficielle. Ainsi, les révélations faites dans le final aurait dû prendre l’ampleur nécessaire pour que le propos en tire profit, mais si le retournement de situation est surprenant, il manque le coche et diabolise le personnage à l’extrême. Lee Anne n’est en définitive plus dans une position qui aurait eu le mérite de questionner la légitimité d’accusations concernant les abus sexuels. Bien sûr, le tout finit par s’emboiter de manière à ce que rien ne soit laissé pour compte. Il en ressort simplement le sentiment de passer à côté du potentiel de l’histoire qui était pourtant bien présent.

Finalement, Reckless ne peut pas réellement se considérer comme la série qui laissera sa marque dans le genre du drame judiciaire. Les qualités de cette première (et unique) saison sont ensevelies sous une pile de défauts qui gâchent le plaisir et empêchent une lecture intelligente des événements. Il faut reconnaître que le pari était risqué et que le format court de la série rend l’ensemble moins pénible qu’il n’aurait pu être – tant bien que l’on arrive à s’attacher aux personnages principaux. Il est juste dommage que la plume de Dana Stevens n’ait pas réussi à capter plus de nuances dans le traitement d’un sujet toujours d’actualité et souvent controversé.

Reckless n’a pas obtenu de saison 2 et se compose au total de 13 épisodes. 

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link