The Red Road : Rattrapé par la violence (saison 1)

The Red Road - Saison 1

Alors que l’officier Harold Jensen est à la recherche d’un touriste disparu, sa femme est de plus en plus inquiétée par la relation qu’entretient sa fille avec un jeune amérindien connecté à Philip Kopus. Ce dernier est de retour dans la région et a besoin d’argent. Il trouve un moyen de faire pression sur Harold pour arriver à ses fins.

Après l’excellente Rectify, Sundance TV a lancé au printemps sa seconde série originale, The Red Road. Cette création d’Aaron Guzikowski, dont la première saison se compose de 6 épisodes, nous entraine dans le montagnes du New Jersey où les tensions entre une tribu amérindienne et la communauté avoisinante augmentent après la disparition d’un jeune homme et un accident de voiture regrettable qui projettera l’officier Harold Jensen au cœur d’une situation complexe.

C’est en tout cas ce que l’on retire du premier épisode, mais il faut un peu de temps pour réellement prendre la mesure de ce qui se passe dans The Red Road. Par exemple, si l’introduction semble préparer le terrain pour l’exploitation d’une conjoncture socioculturelle compliquée par le racisme, la suite ne fera qu’effleurer cette partie qui ne servira au final qu’à enrichir légèrement le décor.

En fait, cette première saison est véritablement au sujet de Philip Kopus. Interprété de façon impressionnante par Jason Momoa qui montre qu’il a plus à offrir que son physique, Philip est un criminel qui a suivi la seule route qu’il pensait possible pour lui. Il n’est pas réellement le monstre que les gens perçoivent, mais il ne cherche pas à les contredire, car être craint est sa force principale.

The Red Road prendra alors une direction qui trouvera un véritable sens dans sa seconde moitié. La série nous parle ainsi d’erreurs de jeunesse qui paraissaient sans conséquence et qui ont en fait complètement modelé la vie de ceux qui étaient impliqués. De Philip à Harold en passant par leurs familles, tous sont là où ils sont à présent à cause d’un drame qui les éloigna des routes prometteuses qu’ils auraient pu suivre. Ils sont aujourd’hui forcés de l’admettre, car la vérité les rattrape.

C’est là que se trouve la colonne vertébrale de l’histoire, mais pour l’apprécier totalement, il est nécessaire d’aller au bout de cette première saison. Le souci est que le démarrage a de quoi décourager. Avec une ambiance froide, des personnages opaques et une violence latente, les scénaristes de The Red Road ont eu la main un peu trop lourde. Cela s’ajoute à une rétention d’informations qui n’aide pas à réellement prendre la mesure des enjeux.

De ce sens, si le parcours de Jean Jensen découvrant sa schizophrénie est assez bien écrit – et impeccablement interprété par Julianne Nicholson –, il s’intègre de façon poussive dans l’intrigue principalement centrée sur Harold. Celui-ci est rapidement dépassé par ce qui lui arrive et nage à contre-courant pendant trop longtemps pour offrir à cette première saison la direction qui lui était nécessaire. Enfin, la romance adolescente qui prend place au milieu de tout cela trouvera peu d’intérêt au final et s’affirmera alors comme une distraction qui aurait pu être plus pertinente.

Sur papier, cette saison 1 de The Red Road avait tout pour être un drama sombre et prenant. Malheureusement, sa construction narrative est maladroite et, même si le casting est excellent, ce n’est pas suffisant pour entretenir un réel enthousiasme pour l’histoire racontée. Une fois que l’on est arrivé à la fin, il est plus aisé d’apprécier ce qui a été accompli, mais ce n’est pas pour autant pleinement satisfaisant, surtout que, au bout du compte, la conclusion n’en est pas réellement une. S’il y a une seconde saison, cette première s’affirmera probablement comme étant une riche introduction. En attendant, elle ne capitalise pas sur son potentiel et ne se montre pas aussi pertinente qu’elle aurait pu l’être en offrant plus que le portrait de deux hommes bien plus semblables qu’ils ne veulent l’admettre.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link