Tommy a pris une décision : il va changer. Il décide donc par commencer en prenant chaque problème l’un après l’autre, mais ça ne va pas être aussi facile qu’il pourrait l’imaginer.

Après un épisode de reprise qui nous avait montré un Tommy plutôt impuissant, balloté de tous les côtés par ceux qu’il a blessés et qui en ont marre, le voilà qui reprend petit à petit les commandes. Sa première décision est d’annoncer le changement. Il veut faire savoir à sa famille ce qu’il ressent, il veut arrêter de boire et arrêter de fumer. Ça va être long et la conclusion de l’épisode ne peut pas mieux l’expliciter d’ailleurs.

Mais avant d’en arriver à ce point, on notera que Janet se révèle être la plus perspicace sur tout ce que son mari veut faire, et c’est presque une première, même si c’est une fois de plus alimenté par son égoïsme. Quoi qu’il en soit, elle fait remarquer que c’est éternellement le même refrain et qu’il est trop tard pour certaines choses. Malgré ça, si Tommy veut vraiment changer quelque chose, qu’il le fasse pour ses filles avant qu’il ne puisse plus rien faire.

Suivant la tendance de la saison dernière, Colleen et Kathy s’imposent de plus en plus au cœur des histoires, n’étant plus les simples prétextes qu’elles ont été durant une grande partie de la série. Il faut dire qu’elles ont grandi et arrive au point où elles créent un tas de problèmes, surtout l’ainée.

Cette histoire d’alcoolisme n’est pas la meilleure idée qui soit. Complètement poussive, cette storyline paraissait déjà grotesque dans le season premiere, mais trouve un peu plus de substance ici, bien que ça n’aide pas réellement à changer le fait qu’il est difficile d’y adhérer.

Au moins, Teddy et Mickey sont en retraits et cela leur offre l’opportunité de ne pas en ajouter une couche supplémentaire.

À côté de tout ça, il faut reconnaitre que l’épisode va nous offrir beaucoup de bonnes scènes, notamment, enfin, principalement, avec les pompiers. Tommy va passer un moment avec ses collègues et on retrouve immédiatement l’ambiance de la caserne, entre les discussions débiles et les tentatives d’expressions émotionnelles inconfortables. Le rythme comique est inchangé et c’est pour le mieux. L’affaire de la fermeture de la caserne est un peu présente, mais il est clair que cette histoire est là pour durer et ne va pas réellement avancer dans l’immédiat.

Globalement, l’épisode essaie donc de balancer ses nouvelles histoires tout en réinstallant la dynamique de la série. Le résultat s’avère bien supérieur au season premiere et, d’ailleurs, Change aurait certainement mieux servi pour la reprise, car il y a une volonté affichée de se lancer vers l’avant. Ce qu’il reste à faire désormais, c’est donner de véritables intrigues aux personnages secondaires, car cela fait longtemps que certains d’entre eux ont réellement eu du matériel.