Rescue Me – Clean (5.16)

Après l’incident avec le politicien, Tommy se retrouve obligé d’arrêter de boire et, surtout, il doit nettoyer la caserne du sol au plafond.

Needles : The deal is 30 days. You quit drinking for 30 days.
Tommy : In a row ?

La saison arrive à un moment de creux avant de se lancer dans le dernier run. Du coup, la majorité des storylines semblent être en stand-by et on saute sur cette affaire avec le politicien pour nous offrir du bon divertissement digne de Tommy Gavin.

Mais avant, n’oublions pas une fois de plus la scène d’introduction mémorable. Cette fois, c’est Sheila qui nous pète un câble, mais qui revient après coup, toute pimpante après avoir pris sa dose d’anxiolytiques et consorts. C’est la force de la série, réussir à tourner quelque chose qui est en soi assez triste en une grosse farce.

Cela donne le ton pour la suite, il faut bien l’admettre, car les gars sont en forme, et dans ces cas-là, leur bêtise est toujours une bonne source comique.

Mais il y a autre chose que des dialogues ahurissants et un concours pour découvrir si la nouvelle femme du boss – importée de Russie – porte une culotte. En effet, Needles et Tommy vont encore se retrouver en conflits. C’est indéniablement la scène la plus sérieuse de l’épisode, en particulier quand le sujet dérive sur Jerry et cela devient violent. Il y a entre les deux hommes une animosité qui s’enflamme occasionnellement, mais pas toujours. C’est certainement pour ça que Needles semble ne pas arriver à être consistant.

Si l’on passe les scènes en aparté entre Franco et sa copine, et entre Sean, Mike et Damien, il n’y a pas vraiment grand-chose de marquant avant la fin de l’épisode.

Les Gavin nous refont une intervention pour Tommy. Le refrain est un peu usé, mais cette fois, les choses vont tourner de manière presque inattendue, car finalement, seule Maggie partira sans avoir bu une lampée. La famille Gavin renoue avec la bouteille suite à un discours comme seul Tommy sait les faire. Jimmy avouera même n’avoir jamais arrêté et les autres, Mickey compris, trouvent une logique où ils le veulent. En tout cas, cela prouve une nouvelle fois que Rescue Me a un certain talent pour faire rire avec les alcooliques qui rechutent, sans que cela semble mal. Étrange.

Bref, ce n’est certainement pas l’épisode le plus marquant qui soit, mais il délivre une bonne dose d’humour et de non-sens dans la pure tradition Rescue Me. On sent que la saison est sur le point de faire un pas un avant, mais en attendant, on nous fournit de quoi détendre l’atmosphère, ce qui n’est pas forcément la meilleure chose qui soit pour l’avenir des personnages.