Rescue Me – French (5.02)

Une journaliste française vient à la caserne pour parler à l’équipe dans le cadre du livre qu’elle écrit sur les 10 ans de 9/11. Sean, Mike et Franco aménagent leur bar. Tommy doit subir son examen « section 8 » et Black Shawn essaie de lui dire pour lui et Colleen.

Comme on l’a appris à la fin du précédent épisode, une journaliste française arrive à la caserne pour parler 9/11 aux pompiers. Forcément, ils ne sont pas trop motivés, mais ils vont quand même se prêter au jeu pour la simple et unique raison qu’ils veulent coucher avec elle. Cela n’est pas sans rappeler l’arrivée de Laura, mais Karina Lombard n’a pas du tout le même type de personnage.

La situation étant ce qu’elle est, on se doute qu’à un moment Tommy va se retrouver à évoquer une nouvelle fois ses souvenirs. Étonnement, il sort de ses habituelles tirades grandiloquentes pour se montrer plus confus et dérangé qu’énervé. Cela révèle bien l’approche différente dont le personnage bénéficie en ce début de saison et qui parait vouloir marquer une réelle différence avec la saison 4. De plus, l’examen « Section 8 » suit la même logique, apportant un point final aux agissements extravagants du pompier fantôme. Ironiquement, juste avant cela, Tommy va une nouvelle fois sauver une vie par pur hasard.

D’ailleurs, que ce soit cette scène ou quelques autres de cet épisode, il y a un manque de continuité assez étrange qui donne l’impression que l’on colle des bouts d’intrigues, juste pour les mettre. C’est un peu le cas avec Sheila qui se retrouve dans une histoire dénuée d’intérêt qui n’avait pas réellement sa place ici.

Sinon, les problèmes d’alcool de Mick l’ont étrangement transformé. Il est pris d’une soudaine envie de moraliser Tommy. C’est assez en décalage avec ce qu’il est d’habitude et, étonnement, cela fonctionne à merveille apportant une touche comique impeccable. D’ailleurs, l’aspect comédie de la série n’est pas à son paroxysme, mais presque. Après ces deux premiers épisodes, l’ambiance est clairement légère.

Au final, l’énergie du season premiere ne s’est pas dissipée, bien au contraire. Les gars offrent toujours des dialogues excellents, jouant sur tous les tons. Seul le montage laisse parfois perplexes, tout comme la finalité de certaines histoires, en particulier celles de Janet et Sheila. En tout cas, la saison semble prête à enchainer rapidement sur de nouvelles choses, mettant un terme presque définitif à ce qui pourrait rester de la précédente.